Tutoriel Cosplay – Sylvanas Coursevent

L'article vous plaît ?
  •  
  • 35
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    35
    Partages

Tuto Cosplay - Sylvanas par Lady Ragnarok

Bonjour amis Midgardiens !

Vous voilà donc ici, et pour mon premier article je vais vous parler du processus de fabrication de mon dernier cosplay en date et premier gros projet : Sylvanas Coursevent de World of Warcraft !

Cela me tient à cœur car c’est un premier projet et beaucoup d’entre vous regardent des tutoriels fait par des gens qui ont beaucoup d’expérience et qui n’en sont pas à leur coup d’essai !

Donc si vous voulez suivre ces tutoriels, articles et explications par quelqu’un qui débute, peut être comme vous, ou non, TADA ! C’est là !

Eh bien allons-y !

Pour ce premier article, je vais vous montrer comment j’ai procédé pour Sylvanas, de A à Z, sans trop entrer dans les détails, et les prochains articles seront des focus sur certaines parties et techniques.

Les outils pour commencer

Tout d’abord, les bases et vous le savez ce sont les outils nécessaires pour faire votre cosplay !

La mousse, tout d’abord, que vous pouvez trouver sur différents sites de cosplay, en fonction de ce que vous allez faire, vous devez choisir différentes épaisseurs et parfois densités. Pour Sylvanas, toutes les parties d’armures sont faites à partir de Mousse EVA de 5 mm d’épaisseur, car c’est une armure fine. Ensuite, il vous faudra un décapeur thermique, que vous trouverez à Castorama, c’est un gros sèche cheveux, qui chauffe bien fort, et qui va vous permettre de donner à votre mousse la forme que vous voulez, dans la limite du raisonnable !

Vient ensuite votre cutter, pour bien découper votre mousse, la colle néoprène liquide, pour bien coller vos pièces, et un pistolet à colle.

Astuce ! Prenez un pinceau sans poil mais avec du plastique pour appliquer la colle correctement ! Ensuite pour arrondir les arêtes lors de vos découpes de mousse et faire de jolies formes pour les détails, l’outil qui vous sauvera la vie est le fameux Dremel ! Pour bien réaliser votre armure vous aurez également besoin de patrons ! Nous en reparlerons plus tard mais pour ma part j’ai choisi d’acheter directement les patrons faits par Jackie Craft Costumes ! C’est un avantage de trouver directement les patrons mais sinon….eh bien on en reparlera plus tard !

Commencer son costume

Après avoir reçu vos outils et trouvé la motivation (oui, oui, c’est pas facile), il faut commencer ! Comment commencer quand on a une grosse armure à faire et qu’il faut trouver un début ?

Eh bien, vous choisissez la pièce qui vous fait le plus de l’œil et hop !

J’ai commencé pour ma part par les avants bras. Les patrons sont d’une aide immense, puisqu’il suffit de les découper, faire le contour en traçant au stylo dans la mousse et ensuite de découper.

Quand vos parties sont découpées, formez les avec le décapeur thermique et ensuite collez les à la néoprène !

Astuce : Pour que la mousse colle bien, étalez la colle de chaque côté des parties à coller et laissez sécher ! La colle a un aspect poisseux et humide, laissez cet aspect disparaître, et hop vous pouvez coller ! Il faut que la colle ait l’air sèche et hop ça collera du feu de dieu !

Il existe également une pâte qui vous permet de combler les trous entre deux parties collées qu’il vous suffit d’appliquer avec le doigt, il s’agit du Flexi filler.

N’oubliez pas de poncer vos parties pour avoir un joli rendu et de jolies arêtes. Pour des parties d’armure, n’hésitez pas également à abîmer vos pièces avec le dremel, pour donner l’impression que votre armure a subi de véritables coups, le rendu est ainsi très réaliste.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Les détails

Une fois que vos pièces d’armures sont faites, certaines ont besoin de runes, de fioritures en métal ou de gemmes ! Pour cela il existe pleins de méthodes dont on reparlera plus tard !

Pour ma part, l’armure de Sylvanas est recouverte de fioritures aux formes arrondies et j’ai également décidé de rajouter des runes. Beaucoup de runes. Beaucoup beaucoup de runes.

Pour les fioritures, j’ai utilisé du Foam Clay et de la Patarev ! (quand je n’ai plus eu de Foam Clay). Les deux sont relativement équivalents mais le Foam Clay est plus rigolo à manipuler. Oui, rigolo, vous avez bien lu.

Il s’agit d’une sorte de pâte à modeler, qui en séchant se durcit. La Foam Clay est légèrement humide au toucher mais en la malaxant elle sèche légèrement et elle devient plus facile à modeler, quand la Patarev est vraiment comme de la pâte à modeler. Donnez la forme que vous voulez, laissez sécher et collez ! (oui sinon tout va se détacher). Vous pouvez en trouver sur les sites de Cosplay, dans de gros pots. Sur mes épaules, les crânes, ainsi que les cornes sont faites en Patarev et elles sont très solides !

Pour les gemmes, rien de plus simple ! Il vous faut un moule en silicone, et si vous en avez pas dans la bonne forme, à vous de le faire !

J’ai choisi un kit Pébéo très simple où il suffit de mélanger de la résine, et du durcisseur et de laisser sécher pendant 12h. Au bout de ses 12 heures il vous suffit de démouler !

Quant à la peinture des gemmes, vous pouvez soit peindre la gemme ensuite, ou lors du mélange. Attention, toutes les peintures ne peuvent pas être ajoutées au mélange ! Pour cela, prenez la peinture Vitrail de Pébéo, qui a les mêmes composantes chimiques que le kit pour les gemmes. Ainsi mes gemmes avaient directement la bonne couleur en durcissant.

Enfin, pour les runes, j’ai utilisé mon meilleur ami…. le pyrograveur ! C’est simple, ça chauffe et vous dessinez sur la mousse ! Sans trop appuyer, avec une main légère et hop !

Astuce : dessinez vos motifs aux crayons pour vous assurer que tout va rentrer, que les dimensions vont être bonnes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

La peinture 

Une fois que vos parties d’armures sont faites, il faut passer à l’étape qui va faire ressortir votre armure : la peinture.

Ne faites pas comme moi ! J’étais tellement heureuse de voir mon armure prendre vie que j’ai peint au fur et à mesure, mais sur certaines parties les couleurs ont une nuance légèrement différentes. Alors soyez patients !

Avant de peindre il vous faut…la sous couche ! La sous couche. A quoi sert la sous couche ?

Tout simplement à ôter l’aspect «  mousse » de votre armure, combler, les pores et donner un aspect lisse ! Il existe de nombreuses écoles et je vous conseille d’en essayer différentes avant de trouver celle qui vous correspondra ! Nous en reparlerons également. Après de nombreux essais et intoxications de ma chambre par le Plastidip, j’ai opté pour….la colle à bois, efficace et pas cher, il suffit d’étaler la colle au pinceau, de laisser sécher et de mettre plusieurs couches pour avoir un effet brillant et lisse à votre armure. C’est tout beau, tout joli.

Ensuite vient la peinture.

J’ai utilisé une bombe de peinture acrylique, acrylique hein ! Le détail est important. Et j’ai bombé toutes mes parties d’armures de cette façon, (masquez bien vos gemmes avec du scotch spécial pour ne pas salir vos gemmes).

C’est très laid au début, ne vous inquiétez pas, j’ai pris peur également. Vient ensuite la partie peinture au pinceau.

J’ai peint toutes mes bordures en argent avec une peinture acrylique nacrée, ayant un aspect brillant et métal. Une première couche, puis une deuxième pour qu’on ne voit plus le rose en dessous, et il aurait presque fallu une troisième ! Les fioritures également ont été recouvertes en argenté, deux, voire trois fois si le rose ressortait trop. Et là encore, vous allez vous dire, mais il manque un truc

Il reste une dernière étape pour faire ressortir votre armure et tout faire péter : le léger trait noir à chaque recoin. J’ai utilisé un pinceau très fin et de la peinture à l’huile noire. A chaque recoin j’ai étalé la peinture en faisant un trait, puis j’ai étalé avec mon doigt pour faire un dégradé, et même un fondu. Ainsi cela donne à l’armure beaucoup plus de profondeur et de reliefs, et cela fait ressortir les détails !

Je vous conseille également de vernir vos pièces pour pouvoir conserver la peinture et éviter qu’elle s’écaille.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les finitions

Pour les finitions c’est simple, vous avez fabriqué votre armure, maintenant il faut qu’elle tienne sur vous ! J’ai opté pour l’option : élastique souple et clips plastiques. Avec de la colle néoprène et de la colle chaude pour bien renforcer le tout et hop c’est magique tout tient parfaitement bien ! C’est une étape importante car vous n’avez pas envie qu’en pleine convention votre jambières ou votre buste s’en aille subtilement !

Le petit mot de la fin

Il y a un an, je voyais les armures de World of Warcraft en me disant : Wow, un jour je ferais ça. Ce jour est arrivé car il faut se lancer. Votre armure ou vos pièces d’armures ne peuvent pas être parfaites mais qu’importe ! Lancez-vous ! Inspirez- vous des meilleurs, regardez leur travail. Comme on dit : visez la lune, si vous ratez vous atterrissez dans les étoiles ! Prenez du recul sur ce que vous faites, et si quelque chose ne vous plaît pas, recommencez ! Mais soyez fiers ! Inspirez vous des meilleurs mais ne vous comparez pas à eux, ils ont des années d’expériences, du matériel et ont appris de leurs erreurs ! Ne laissez personne vous décourager !

On se retrouve le mois prochain ! Pour un nouvel article !

Recherches utilisées pour trouver cet article :dessin animé warcraft
L'article vous plaît ?
  •  
  • 35
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    35
    Partages

Lady Ragnarok

Cosplayeuse depuis 2017, je commence à me spécialiser dans le craft d'armure, et c'est avec plaisir que je vous donnerai des conseils pour débuter ou réaliser certains projets. Retrouvez moi sur : - Facebook : Galamadryacosplay - Instagram : lady_Ragnarok

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.