Tuto Couture Débutants: Robe de Kiki la Petite Sorcière sans patron

L'article vous plaît ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bienvenue, ami(e) sorcier(e) dans notre laboratoire de couture maléfique.
C’est bientôt Halloween, et comme tout cosplayer qui se respecte, tu n’as rien à te mettre?
Pas de panique!! Je t’ai préparé le tuto du costume le plus facile à monde (après celui de fantôme, évidemment, un drap avec deux trous, ce n’est pas de la couture, ni du cosplay, voyons!)

Voici donc rien que pour toi la recette magique, intégrale et très secrète, qui te permettra en moins d’une journée de te transformer en la ravissante Kiki la Petite Sorcière de Hayao Miyazaki.

Point besoin de patron compliqué, ni de machine à coudre, tout ce qu’il te faut c’est

  • un morceau de tissu d’un bleu sombre comme un crépuscule sans lune
  • une paire de ciseaux effilés comme des rasoirs
  • une aiguille bien affûtée pour piquer dans le vif du sujet
  • du fil assorti à ton tissu, pour bien ficeler le tout
  • 1 mètre de biais assorti au tissu aussi, pour te simplifier la vie
  • un grimoire et une plume pour consigner tes mesures (une feuille de papier et un stylo de base, ça marche aussi)
  • et quelques heures de patience à pratiquer l’acupuncture digitale (si tu as une machine à coudre et que tu sais t’en servir, en moins de 30mn, c’est plié!)

MAIS COMMENT QU’ON FAIT?

La formule magique c’est *Mesures ~ Achat ~ Découpe ~ Couture*. C’est tout.

Enfourche ton balai, c’est parti pour les Mesures. Il t’en faut 4: L, H, P et E
– L: c’est ta largeur d’un poignet à l’autre, + 10cm (pour les ourlets)
– H: c’est ta hauteur, de la base du cou jusqu’au-dessous du genou, +10cm, le tout multiplié par 2
– P: c’est ton tour de poitrine, divisé par 4 (tu comprendras pourquoi plus tard, aie confianssssse, croizzzzen moi….) + 1,5cm (pour la couture)
– E: c’est ta hauteur d’emmanchure, de la pointe de l’épaule jusqu’à l’aisselle + une largeur de main (pour l’aisance et la couture)

Et voilà ton “patron” tout prêt, c’est pas beau ça?

Maintenant que tu connais la hauteur totale et l’envergure, tu sais combien de tissu il va te falloir, alors on va se rendre à la ville (ou chez ton dealer de tissus préféré sur le web) et acheter le dit tissu.

QUEL TISSU CHOISIR?

Examinons le tombé et le mouvement de la robe de Kiki quand elle marche, quand elle est assise, et quand elle vole sur son balai. Quand elle se tient debout, sa robe s’évase un peu en triangle. C’est donc un tissu suffisament épais ou raide pour avoir de la tenue. Mais quand elle vole, la robe vole aussi, le vent fait gonfler les manches et onduler le bas. Donc pas trop raide non plus, il faut que le tissu ait une certaine souplesse. Plusieurs choix s’offrent à toi, en fonction de ton budget et de ce que tu vas trouver de disponible…
– du drap de laine, ou mélangé laine-polyester. C’est mon choix privilégié car on a la tenue, la souplesse et une fibre naturelle tempérée et qui ne froisse pas trop (le tissu qui froisse quand on le regarde est l’ennemi n°1 du cosplayer!). C’est aussi le choix le plus “authentique” par raport au personnage de la sorcière. ATTENTION: pas de laine bouillie, c’est vraiment trop mou, il te faut bien du drap (le genre pour faire des costumes ou des tailleurs)
– du satin de coton. Tombé similaire au lainage, un poil plus raide, moins souple, mais ça devrait aller.
– du lin. Très joli tombé, matière naturelle, mais pas donné, très froissable, et pas facile à trouver en cette saison…
– du drap de coton: essaie de le trouver assez épais. L’avantage c’est que c’est bien moins cher que les précédents et plus facile à trouver, l’inconvénient principal, c’est qu’il va se froisser sous tes fesses/cuisses quand tu vas t’asseoir… Adieu le joli tombé sur les photos de dos…

A éviter ABSOLUMENT: le crêpe (trop mou), le satin polyester (brille trop, trop fin), le satin duchesse (trop rigide), la soie (trop fragile et trop brillant), la polaire (trop épais, et tu vas mouuuuurir bouilli de l’intérieur tellement tu auras chaud).

N’oublie pas de choisir ton fil assorti à ton tissu, pour que les coutures ne se voient pas, parce qu’on ne va pas s’enquiquiner à faire des coutures invisibles dans un tuto débutant, nanmého! Et un biais de la même couleur aussi, ça sera pour une finition d’encolure propre et pas prise de tête.

C’EST L’HEURE DE LA TORTURE…

Fan de Freddy, sors tes griffes…euh… tes ciseaux, il va y avoir du sang, MOUAHAHAHAHAHA….
C’est parti pour la découpe du tissu!

  1. Plie ton tissu en deux dans le sens de la hauteur (la plus grande dimension de ton rectangle).
  2. Replie-le maintenant en deux dans le sens de la largeur (d’un poignet à l’autre).
  3. En partant du coin tout plié, mesure E en descendant depuis le premier pli, puis P en partant vers le bord du tissu. Marque ce point avec une épingle ou un petit point au savon (oui oui, au savon! Je t’assure!)
  4. A partir du bas du tissu, du côté des bords libres (pas du côté plié, malheureux mortel, tu vas tout faire foirer!!!) place une autre marque à 10cm du bas.
  5. Trace une ligne qui relie les deux marques que tu viens de placer. BRAVO!!! Tu viens de finir ton patron (presque).
  6. Yapluka couper le long de cette ligne pour séparer le côté de la robe de sa manche. Wouhouuuu!

pliage et découpe du tissu

Maintenant, on va s’occuper de l’encolure. Là ça devient plus délicat… Comme tu as pu le remarquer, notre robe est d’un seul tenant, il n’y a pas de manches séparées, ni de pièces devant/derrière. Ton encolure se trouve dans le coin qui est plié deux fois.

On va découper un rond dans le coin, d’abord tout petit, et qu’on agrandira au fur et à mesure des essayages, jusqu’à ce que la tête passe par le trou (en forçant*). 3cm pour commencer, c’est bien. Ensuite, le secret, c’est de couper un TOUT PETIT PEU à la fois, parce que le tissu est plié en 4, donc chaque fois que tu coupes 1cm dans ton coin, ça enlève 4cm à ton tour de cou, c’est énorme! Donc vas-y mollo sur les ciseaux, hein?
Bon, j’ai triché parce que j’ai mesuré sur moi la base du cou, de la colonne vertébrale au côté, et de l’épaule à une profondeur raisonnable d’encolure. 6cm de profondeur et 12cm de large, et ma tête passe tout juste.

*Pourquoi j’insiste pour que la tête passe seulement “en forçant”? Parce que maintenant, on va coudre un biais tout autour de l’encolure, à l’intérieur, donc on va creuser le tout d’environ un demi-centimètre, et ton encolure va s’agrandir…

ON PASSE A LA COUTURE (enfin!)

Première couture, pour ne pas que le tissu s’effiloche lors des essayages, on pose le biais autour du col, en deux coutures:
– on déplie le biais, on aligne un bord sur le bord du tissu, endroit contre endroit, et on coud dans la pliure. point avant, point arrière, on s’en fiche, cette couture-là sera cachée une fois le tissu replié, et ça n’a pas besoin d’être super costaud, il faut juste faire des petits points (moins de 5mm) pour qu’ils maintiennent bien le biais.
– ensuite, on replie le biais vers l’intérieur de la robe, et on met un coup de repassage pour bien écraser le pli du tissu extérieur pour que l’encolure soit propre (très important ici, le repassage, si tu sautes cette étape, ton sortilège sera loupé et ton encolure ne ressemblera à rien. Et je le saurai… et je viendrai te changer en crapaud…)
– on pique maintenant le biais en essayant de sortir l’aiguille toujours à égale distance du bord de l’encolure, et en faisant les points les plus réguliers possibles. C’est ici que c’est important d’avoir bien assorti son fil, pour que cette couture soit la moins visible possible. Tu peux aussi choisir de faire tes points plus longs dedans et plus courts dehors, pour qu’il y en ait moins de visibles (genre 10mm dedans, 2mm dehors).

Maintenant, on va fermer les côtés de la robe. Tu vas donc mettre ta robe à l’envers (le dedans visible), et épingler ton tissu bord à bord sur les grands côtés On garde les manches pour plus tard.
A ce stade, si tu essaies ta “robe”, tu constateras que les côtés pendouillent, ils sont plus longs que le milieu. Il va falloir arrondir le bas de la robe pour couper l’excédent de longueur de la diagonale sur les côtés.
– place ton mètre ruban ou ta règle au point sous le bras et mesure la distance verticale jusqu’au bas de la robe.
– maintenant fais pivoter ton mètre pour l’aligner avec le bord du côté de la robe et trace un repère à la même distance que le milieu.
– utilise un grand objet arrondi (une assiette, un couvercle de boîte ronde,…) pour tracer une courbe régulière de cette marque jusqu’au point de l’ourlet qui est à la verticale de l’aisselle.

– mets ta série préférée, ou lance un marathon Studios Ghibli, et c’est parti pour les graaaandes coutures.

Comme tu l’as remarqué, les manches sont trop longues, et surtout trop pointues. Il va falloir les recouper un peu. Le mieux c’est de le faire sur toi, au jugé: Tu enfiles ta robe, tu tends le bras, tu mets une épingle pour marquer là où la manche doit s’arrêter sur le bras (un peu en-dessous du coude), et une autre épingle pour fermer la manche avec une ampleur suffisante (environ 2 à 3 fois la largeur de ton bras, à vue de nez).

Tu enlèves la robe, tu poses ton tissu bien à plat, tu épingles toute la longueur de la manche depuis le dessous de bras, tu mesures et tu fais pareil de l’autre côté, et tu réessayes AVANT de couper! Selon le résultat, tu déplaces les epingles pour ajuster (d’un seul côté, tu feras l’autre en symétrie) si besoin, puis tu enlèves, tu plies ta robe en deux pour que les manches soient identiques, et tu ressors tes grands ciseaux. ATTENTION: pense à couper à1,5cm de la ligne d’épingles, pour ta marge de couture, et à rajouter 5cm de marge en bas des manches pour les ourlets. N’enlève pas les épingles, elles te serviront de guide pour ta couture. Tu peux retourner coudre devant la télé…

On touche au but! Il ne nous reste plus que les ourlets des manches et du bas de la robe. Tu replies ton tissu sur 5cm deux fois, en bas de la robe, 2,5cm deux fois en bas des manches. Et C’EST FINI!!

ET LE RESTE DU COSPLAY?

Pas de couture, juste un peu de bricolage.
Il te manque:
– une paire de ballerines rouges
– un balai
– un serre-tête rouge
– un ruban large de tissu rouge pour faire le noeud (je te mets ici le lien vers un excellentissime tuto de Cathy Hay pour faire des jolis noeuds,  très facile à suivre), à coller ou coudre sur le serre-tête
– une besace
– un mignon chat noir

Et voilà!!

N’hésite pas à poser des questions, à dire combien de temps ça t’a pris pour tout coudre, à partager tes photos aussi, c’est toujours intéressant pour la communauté Cosplay! La rubrique commentaires te tend les bras…

Joyeux Halloween!


L'article vous plaît ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Serindyane

Elfe-papillon couturière, costumière et cosplayeuse. Retrouvez moi sur Instagram @Serindyane

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.