Studio Dreamworks Animation

L'article vous plaît ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
    1
    Partage

Dreamworks Animation SKG

Dreamworks Animation SKG

Dreamworks, mais si vous savez ? Chiken Run, Shrek, Kung Fu Panda, Madagascar et bien d’autres ! Oui, oui, c’est eux !

Et qui se cache derrière ce studio ? Notre fameux Steven Spielberg qui fonda le studio Dreamworks Animation, division de Dreamworks SKG, en 1994 avec Jeffrey Katzenberg et David Geffen.

C’est alors en 2004, que Dreamworks Animation se détache de sa maison mère Dreamworks SKG pour devenir indépendant ! On vous passera des détails administratifs qu’a traversé ce studio au cours des dernières décennies pour se concentrer sur des anecdotes un peu plus croustillantes.

Car oui, Dreamworks Animation a clairement été crée par un ancien de Disney, Jeffrey Katzenberg, pour concurrencer… Disney ! Ce dernier non content de voir sa carrière stagner chez Mickey a préféré s’allier avec Steven Spielberg pour créer une concurrence à Disney.

D’ailleurs, l’aviez-vous remarqué mais Fourmiz n’est ni plus ni moins qu’une réponse au film 1001 pattes de Disney ! Il en va de même pour Gangs de requins versus Nemo de Pixar / Disney. Et il existe encore bons nombres d’exemples !

Steven Spielberg-Jeffrey Katzenberg-David Geffen

Steven Spielberg-Jeffrey Katzenberg-David Geffen

Les débuts comme maison d’effets spéciaux

Dans le sillage du succès massif du studio Pixar dans les années 1995, l’intérêt de DreamWorks pour l’animation générée par ordinateur a considérablement augmenté et le studio a commencé à chercher à externaliser la réalisation des images de synthèse. Pacific Data Images, formée en 1980, s’est réputée être l’une des premières maisons d’Hollywood à effets spéciaux basées sur ordinateur, avec son travail apparaissant dans des succès de gros budget comme Terminator 2 en 1991 ou encore True Lies en 1994 et Batman Forever en 1995. Depuis cette année là, DreamWorks a acheté une participation de 40% dans la société de Pacific Data Images pour réaliser Fourmiz en 1998. Cela a marqué le début d’une longue collaboration qui a mené à une fusion complète en l’an 2000.

Fourmiz

Fourmiz

Le logo Dreamworks a été inspiré par Spielberg

Lorsque le cinéaste Steven Spielberg, le producteur David Geffen et le réalisateur Jeffrey Katzenberg ont fait équipe pour former DreamWorks en 1994, il est fort probable que l’une de leurs préoccupations les plus pressantes soit la conception du logo de leur studio. Spielberg, dans son désir d’évoquer une vieille école d’Hollywood, a eu l’idée d’un homme qui pêcha sur la lune ! L’artiste Robert Hunt a modifié le concept afin qu’il devienne l’image familière d’un jeune garçon qui pêcha au sommet d’un croissant de lune. Le logo DreamWorks Animation est essentiellement le même, sauf qu’il est affiché pendant la journée (plutôt que la nuit) et les lettres sont colorées (plutôt que simples).

Sinbad - La légende des 7 mers

Sinbad – La légende des 7 mers

Sinbad : La légende des 7 mers : le dernier en 2D

Bien que Fourmiz soit la première comédie à être générée par ordinateur en 1998, Dreamworks Animation, ainsi que tous les autres ateliers d’animation à l’époque, travaillait principalement sur des fonctionnalités traditionnellement animées (occasionnellement aussi en stop-motion). Le premier pas vers le numérique avait été fait dans Le Prince d’Egypte en 1998, avec une explosion, alors que le film avait généré plus de 200 millions de dollars dans le monde et a même gagné un Oscar pour la meilleure chanson originale. Le numérique a permis de diminuer les budgets de production à un point que le dernier film traditionnellement animé du studio, était Sinbad : La légende des 7 mers en 2003 avec un record national de seulement 26 millions de dollars (contre, en général, un budget de 60 millions de dollars). Depuis ce temps, le studio n’a plus produit de film avec la méthode traditionnelle.

Shrek

Shrek

Shrek a fait de DreamWorks un acteur majeur du secteur

Avant 2001, DreamWorks n’était généralement pas considéré comme une grave menace pour le monopole de Disney sur les films d’animation. Les trois premiers films du studio (Fourmiz et Le Prince d’Egypte en 1998 et La route d’Eldorado en 2000) ont bien fonctionné au box-office, bien que ça n’a pas été le cas pour Disney et Pixar avec 1001 pattes et Mulan (tous deux sortis en 1998). Mais tout a changé après que DreamWorks ait réalisé Shrek en 2001. Depuis cette époque, le studio est devenu un des leaders du marché sur lequel il fallait dorénavant compter aux dépens de Disney.

Jeffrey Katzenberg

Jeffrey Katzenberg

Jeffrey Katzenberg : l’atout de DreamWorks Animation

Jeffrey Katzenberg est un dirigeant de cinéma dont la passion pour l’animation est devenue connue pendant son mandat en tant que chef de studio de Disney dans les années 1980 et 1990. Sous sa direction, Katzenberg a joué un rôle crucial dans la phase de renaissance de Disney alors en déclin grâce, notamment, au chef-d’œuvre animé Aladdin sorti en 1994. Par conséquent, on a suggéré que Katzenberg se concentrerait sur le département d’animation de DreamWorks suite à sa co-fondation du studio. Puis en 1998, il poursuivit le succès croissant du studio avec des films tels que Fourmiz et bien d’autres qui lui ont finalement permis d’être nommé PDG de DreamWorks Animation.

Anecdotes sur Shrek

  • C’est la race de chien Bulldog qui a inspiré le faciès de Shrek : il devait être à la fois moche et attrayant en même temps.
  • Le directeur artistique du film, Doug Rogers, a visité une plantation de magnolia pour faire des recherches sur l’apparence réaliste du marais de Shrek. Là, il a été poursuivi par un alligator et a eu la peur de sa vie !
  • Le département des effets spéciaux a réellement pris des douches de boue pour étudier la simulation dynamique des fluides dans le film !
  • Plus de 1000 personnages fantastiques envahissent le marais de Shrek au début du film.
  • Il existe plus de 36 lieux uniques dans le film. C’est plus que tout autre film animé par ordinateur.
  • Dans le film, il y avait près 28000 arbres soit trois milliards de feuilles. Si vous attachez ces feuilles de bout en bout, vous pouvez construire un ruban qui s’étendrait sur en quatre fois la distance entre la Terre et la lune.
Dragons - Dreamworks

Dragons – Dreamworks

Anecdotes sur Dragons

  • Afin de créer les séquences de vol les plus réalistes possibles, chaque animateur a été dans une école de pilotage d’avions pendant deux semaines. Ils ont également reçu un diplôme lorsqu’ils ont terminé leur formation.
  • Le design original du dragon Terrible Terreur était inspiré du dragon Sans dent ! Car Sans dent a été redessiné lorsque l’histoire a eu besoin d’un dragon plus dangereux.
  • La barbe et la moustache de Stoïck la brute employaient environ 1800 poils et sa tête a porté plus de 2000 cheveux.
  • Plus de mille dessins de dragons ont été créés par 17 artistes sur toute la durée du film (environ cinq ans).
Kung Fu Panda - Po

Kung Fu Panda – Po

Anecdotes sur Kung Fu Panda

  • Chaque fois qu’une scène a été finalisée, un animateur se voyait offrir un biscuit de fortune chinois (avec une fortune personnalisée à l’intérieur).
  • Le département Animation a participé à une classe de tai-chi et à de nombreux ateliers de kung fu afin d’analyser les différents styles de kung fu et de comprendre la mécanique du mouvement.
  • Lorsque Po et ses amis mangent ensemble, il y a 64 nouilles dans chaque bol.
  • Près de 900 000 particules composent la chaise roulante de Po propulsée par des feux d’artifices.
  • Il a fallu environ 37 000 pétales pour faire disparaître Oogway.
Madagascar - Dreamworks

Madagascar – Dreamworks

Anecdotes sur Madagascar

  • Quand il est debout, Alex a cinq doigts dans chaque main. Sauf quand il est à quatre pattes ! Regardez bien.
  • La crinière d’Alex est composée de plus de 50 000 brins de poils soit plus d’un million de poils dans sa fourrure.
  • Les deux tiers du film se déroulent dans les jungles de Madagascar. Dans une des séquences dans la jungle, il y a jusqu’à 14 000 plantes et 4 millions de feuilles qui oscillent simultanément dans le vent.

Notre sélection de films Dreamworks

Vous pouvez voir ou revoir notre sélection de films Dreamworks dans notre boutique partenaire Amazon !


L'article vous plaît ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
    1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *