Comment bien dessiner des yeux ?

L'article vous plaît ?
  •  
  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    7
    Partages

Comment bien dessiner des yeux

Lorsque l’on regarde un personnage, nous avons comme réflexe de regarder les mains et les yeux. C’est un réflexe inconscient mais il est très important de réussir ces éléments en particulier. En effet, on nous dit souvent et je pense que c’est vrai : “les yeux sont le miroir de l’âme”.

C’est pour ça que je commence mon premier tutoriel sur les yeux.

C’est aussi pour cela que dans beaucoup de Shojo manga de genre romantique (Lady Oscar, Kilari, etc.) nous pouvons voir de grands yeux de biche avec beaucoup d’étoiles afin d’y lire les émotions sans pour autant passer par des dialogues.

Au début de mon parcours, tous mes personnages se ressemblaient, droits et vides, toujours avec cette même expression triste et morne. Triste d’admettre que je ne pouvais continuer à créer un univers lorsque tous mes personnages donnaient l’impression de manquer de vitamine. Ma grande problématique : Comment puis-je donner de la vitalité à mes personnages ? Comment pourrais-je leurs donner un sentiment unique, et transmettre une information par le regard ?

A force d’observation, d’entrainement, peu à peu je résolvais ces grandes questions.

Et c’est ainsi que je vais vous présenter une manière de faire un œil. Du croquis à la lumière intérieur. Je parle bien d’une manière car il y a mille et une façons de créer de beaux yeux. Il vous sera tous à fait possible d’y reprendre une base et de vous approprier ce que je m’apprête à vous expliquer.

La grande difficulté serait de donner vie au personnages en commençant par les yeux. Il est moins pertinent de dessiner un personnage raide, sans aucune émotion ni sentiment. Lorsque nous voyons un portrait, l’expression passe essentiellement par le regard du modèle. Car nous ne pouvons compter sur la gestuelle pour nous aider à transmettre le message du personnage. C’est à force d’entrainement que l’on y arrive, il n’y a pas de secret mise a part s’entraîner tous les jours.

Bien entendu, c’est plus facile à … lire qu’à faire haha.

Bien réussir ses yeux, c’est donner la vie au personnage, lui donner une personnalité, une raison d’être !

Etape 0 : Bien positionner les yeux

Dans un premier temps, où placer son œil ? A quelle distance ? Et bien pour ma part, je crée mon œil et afin que le personnage ne soit pas trop les yeux rapprocher, je le prends comme unité de mesure. Ni trop proche, ni trop loin. Entre les deux yeux, il y a la distance d’un œil !

L'oeil d'écart entre les yeux. La distance de sécurité

Attention, Ici, il s’agit d’une base. Nous connaissons certains personnages qui ont des yeux plus proches ou plus éloigner. Comme exemple nous avons Chihiro, célèbre personnage de Miyazaki.

C’est un très bon exemple afin de montrer que les yeux peuvent s’éloigner l’un de l’autre !

Etape 1 : Création de la paupière et de la pupille

De face, je crée le haut de la paupière et la pupille, bien arrondi pour l’exemple. Mais n’oubliez pas que nous avons plusieurs manières de faire et que si vous voulez réaliser plusieurs types de personnages (et donc de personnalités) ces paramètres peuvent être modifiés. Ici, je choisis d’épaissir la paupière.

Traçons le croquis, commençons par le haut de l'oeil, puis le bas et finissons par la pupille

 

 

Etape 2 : Préparation de la pupille et renforcement de la paupière

C’est ainsi que nous préparons la pupille de notre œil et renforçons la paupière (haut et bas) nous ne sommes pas obligées de fermer les contours… Comme dans l’anime Dragon Ball, tous les personnages n’ont pas les contours des yeux fermés, et tous l’inverse aussi, cela dépend de l’émotion du personnage. On peut retrouver une multitude de style, d’ailleurs, il y a un référencement d’œil en fonction du style des auteur.es, n’hésitez pas à y jeter un coup d’œil ! 😉

Ensuite, précisons la forme. Epaississez la pupille, le haut de l'oeil et tracez un pli au-dessus de celui-ci.

Etape 3 : L’aplat de noir

Avec notre pupille finie, passons à l’aplat de noir. Cet aplat vous permettra de créer cette pupille et ainsi la profondeur du regard.

Traçons ensuite la pupille de façon précise_

 

Etape 4 : Le dégradé de noir

Pour ajouter un peu plus de profondeur, un petit dégradé noir. C’est très efficace ! Bien sur, ici c’est un œil lambda, cela peut changer à chaque émotion (pupille rétractée pour la colère, plus de profondeur pour la tristesse, etc).

Créez un petit dégradé au-dessus de votre pupille

Etape 5 : Mise en place des lumières

Et maintenant il nous faut mettre en place les lumières. C’est très important car cela donne cet effet « vivant ». Je ne conseille pas de les placer avant de faire l’aplat de noir car sinon la lumière paraîtra « dessinée ». Si vous êtes au digital, un simple point blanc sur un calque avec un petit flou gaussien fera amplement l’affaire. Et si vous êtes au traditionnel, un stylo dit blanc assez fin vous aidera, pour ma part, je prends un Posca fin blanc ou un pinceau avec un peu d’acrylique. Cela dépend bien sur des moyens.

Cette étape est très courte mais importante ! C’est comme les sourcils, beaucoup de débutants les oublient mais c’est un élément essentiel à la construction d’un visage. Là aussi très présent dans les mangas, surexagéré dans les Shojo de genre romantique, nous retombons sur ce que j’insistais tous à l’heure : “les yeux sont le miroir de l’âme”.

On peut retrouver dans certain manga des personnages sans lumières dans les yeux. Ce sont des personnages avec un sentiment « vide » ou le plus souvent manipulé. Par exemple dans Inuyasha ou Saint Seiya !

En mettre ou ne pas en mettre ? Comme vous voulez mais il faut que cela serve le personnage !

La lumière réveille le tout. Je les place souvent de cette façon. Mais libre à vous de les placer.

Etape 6 : Les yeux de profil

Voici donc un exemple de d’œil de face, mais de profil ? Oh, beaucoup me disent que dessiner un profil est plus facile car on ne fait qu’un œil haha ! Oui mais non, si cela était seulement si simple. .. Rassurez-vous, ce n’est pas bien compliqué non plus.

Ici, un œil de profil aura plus ou moins cette forme. Je dis plus ou moins car c’est à vous de voir. Quelle forme voulez-vous que votre personnage ait ? De grands yeux ? Ou au contraire des yeux fins ? C’est votre choix !

Un triangle comme croquis, et le tour est joué.

Et voici UNE manière de faire un œil, j’espère que cela vous aidera à créer le votre et ainsi lui insuffler un peu de vie ! Testez tous styles d’œil, expérimentez, trompez-vous aussi ! C’est en se trompant que l’on y arrive !

Pour plus de regard, n’hésitez pas à observer vos expressions dans un miroir, cela aide beaucoup !

Mon dernier conseil, ne cherchez pas forcément à ce que vos deux yeux soient parfaitement symétriques. Cela sonnerait faux car, nous le savons, nous ne sommes pas vraiment symétriques haha !


Sur ce, à vos crayons !

Recherches utilisées pour trouver cet article :comment bien dessiner,comment des disiner des biche,comment dessiner des yeux,comment bien dessiner les:yeux
L'article vous plaît ?
  •  
  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    7
    Partages

Espérance

Salut à tous, c'est Gwendoline, J'aime l'illustration, l'animation, la bd, l'histoire et le fromage ! Suivez moi sur Facebook @SimonGwendoline

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.