World Cosplay Summit 2019, la finale

L'article vous plaît ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

World Cosplay Summit 2019, la finale

World Cosplay Summit 2019, la finale

Dans ce nouvel épisode des Concours Cosplay, partons aujourd’hui à la découverte du World Cosplay Summit, une compétition internationale (comme son nom l’indique) qui se tient chaque année à Nagoya au Japon, et dans laquelle l’équipe française est montée cette année sur la troisième marche du podium!

La team France remporte la 3ème place du WCS 2019 - Photo - SongRiku

La team France remporte la 3ème place du WCS 2019 – Photo: SongRiku

LE WCS, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Le World Cosplay Summit est un concours de Cosplay international qui veut promouvoir l’échange culturel et social entre les nations. Il se tient une fois l’an à Nagoya, au Japon, et existe depuis 2003.
Simple convention les deux premières années, l’événement s’est transformé en compétition en 2005, quand une journée de concours s’est ajoutée à la journée de parade à Osu.
C’est le plus grand concours de Cosplay au monde, et une véritable institution qui fête ses 14 ans cette année.
La France a participé à toutes les éditions depuis la création, et été mise à l’honneur deux fois, en 2006 et 2008.

 

ET CONCRETEMENT, CA SE PASSE COMMENT ?

Cette édition 2019 a réuni 40 participants retenus suite à des sélections nationales.
La compétition s’est déroulée en trois étapes sur deux lieux:
– le Tokyo Round qui s’est tenu le 29 juillet, à l’issue duquel 8 équipes ont pu accéder directement à la finale
– puis la demi-finale du Nagoya Round, a qualifié 16 autres équipes le 3 août
– et pour finir, toujours à Nagoya, la grande finale pour départager les 24 équipes qualifiées le 4 août

Les 40 équipes en lice pour le WCS 2019Les 40 équipes en lice pour le WCS 2019 – Photo: SongRiku

Les personnages cosplayés doivent appartenir impérativement à l’univers manga, animé, jeux video ou light novel japonais, puisque le WCS est centrée autour de la PopCulture japonaise.
Les équipes sont nécessairement composées de deux cosplayeurs du même univers, et les costumes doivent être fait main à 100% (hormis de petits accessoires ou bijoux, les perruques et les chaussures).

Le barème de notation des équipes se fait sur 25 points: 10 points pour le costume, 10 points pour la prestation, et 5 points pour la fidélité à l’œuvre de référence.

VIVE LA TEAM FRANCE !

Qui sont Sakura Flame et Kalimsshar?
Nos deux représentantes sont des cosplayeuses chevronnées, et habituées des concours, avec pas moins de 21 podiums à elles deux par le passé!

Linkle et Skull Kid (Zelda - Hyrule Warriors) par Kalimsshar et SakuraFlame photo: Kawaii Aichi

Linkle et Skull Kid (Zelda – Hyrule Warriors) par Kalimsshar et SakuraFlame
photo: Kawaii Aichi

Elles ont été sélectionnées en février dernier à Japan Expo Sud, lors d’un défilé cosplay organisé par l’association d’évènements cosplay EPIC. 24 équipes candidates étaient en lice pour cette étape française.

Lors du Tokyo Round, première étape du concours WCS, la team France a fait partie des 8 équipes qui ont accédé directement à la finale sans passer par la demi-finale de Nagoya. Ce Tokyo Round se compose d’un défilé (prestation express de quelques secondes) et d’un “costume check”, sorte de pre-judging rapide, qui sert à confirmer la première impression rendue lors du défilé.

Cette présélection a permis à nos candidates de bénéficier de 5 jours pour se remettre de leurs premières émotions avant la grande finale, alors que les 16 autres équipes sélectionnées lors de la demi-finale ont du enchaîner deux jours de compétition d’affilée.
Leur stress n’a cependant pas dû être moindre, puisque l’ordre de passage, tiré au sort, a placé leur prestation en dernier, après les 23 autres groupes!

Voici la vidéo de leur prestation:

(source: chaîne Youtube OSSU! L’autre Japon)

Je leur laisse la parole, puisqu’elles m’ont toutes les deux fait l’immense plaisir d’accepter de répondre à nos questions :

INTERVIEWS DE SAKURAFLAME ET KALIMSSHAR

SakuraFlame et Kalimsshar sur scène pour la finale du WCS 2019 à Nagoya - photo: SongRiku

SakuraFlame et Kalimsshar sur scène pour la finale du WCS 2019 à Nagoya – photo: SongRiku

LesDessinsAnimés: Depuis combien de temps faites-vous du cosplay?

Kalimsshar: J’ai réalisé mon premier costume début 2010, je suis donc à bientôt 10 ans de Cosplay.
SakuraFlame: Depuis environ une douzaine d’années.

LDA:Vous êtes déjà toutes les deux des habituées des concours cosplay, mais est-ce que c’était votre première compétition internationale?

SF: J’avais déjà fait des tentatives sur ce concours mais je n’ai concrétisé que cette année. C’était ma première expérience à si grande échelle !
K: Ma première compétition internationale a été l’Eurocosplay à Londres en 2012, j’ai également été représentante française pour le WCS en 2014. J’ai tenté l’ECG (European Cosplay Gathering) à trois reprises et j’ai été dauphine les trois fois, cette sélection me résiste toujours :’D.

LDA: Qu’est-ce qui vous a décidées à concourir pour une sélection au WCS?

K: On avait pour projet depuis longtemps de faire ce concours ensemble et j’avais adoré ma première expérience au WCS en 2014. On a donc décidé de le tenter cette année mon emploi du temps me permettant de faire des aller retours assez fréquemment sur Avignon pour travailler la prestation et les décors.

LDA: Comment et quand avez-vous constitué votre équipe?

SF: On se connaît depuis longtemps et on regarde chaque année la finale à Nagoya par le live WCS. La question s’est posée…pour ma part, la trame globale de la prestation devait être écrite avant de commencer les costumes, chose faite donc on s’est lancées
K: On s’est arrêtées sur le projet en août 2018, juste après la finale de l’an dernier en fait.

LDA: Et qu’est-ce qui vous a fait choisir les personnages de Linkle et Skull Kid?

K: Skull Kid est dans ma wishlist depuis que j’ai commencé le cosplay, Majora’s Mask est mon Zelda préféré mais il fallait un personnage avec lequel il a une interaction. Il n’y avait que très peu de choix possibles : link enfant, le vendeur de masques ou Linkle dans Hyrule Warriors.
SF: J’ai adapté mon personnage pour que les 2 s’harmonisent dans la trame de la presta. Je trouve Linkle hyper chou avec son coté candide hyper dynamique et joviale, tout en étant une redoutable guerrière. J’aime faire des costumes visuels donc le rôleplay m’a attiré plus que le costume en lui même.

LDA: Les cosplays présenté à la Japan Expo Sud pour la sélection française et pour la compétition au Japon sont les mêmes, mais est-ce que vous avez beaucoup modifié votre prestation, ou amélioré certains points du costume durant les mois qui ont séparé ces deux étapes?

K: Les costumes sont très différents de ceux présentés à la sélection. Toutes les parties vertes ont été entièrement refaites sur les deux costumes. J’ai ajouté des effets de peinture et des brins d’herbe synthétique sur les miennes. Les gants et la collerette sont renforcés avec de la mousse et des baleines en acier pour le maintien de la forme « cartoon ». La tête a été entièrement refaite avec un système de fermeture plus abouti, la finition bois et la peinture sont différentes. Le silicone sur ma combinaison a été ombré avec des peintures spéciales pour silicone et toutes les parties tissus qui sont peintes à l’aerographe le sont aussi sur l’envers. Pour la prestation tous les décors ont été refaits, ils ont une meilleure allure. L’arbre prends feu de l’intérieur grâce au système de led adressables par arduino et il est entièrement sculpté dans du polystyrène. Le puits a une vraie forme cylindrique et il se retourne pour la fin de la presta. On a vraiment tout repensé et amélioré de A à Z, il n’y a aucun élément de costume ou de décor qui n’a pas été retouché.
SF: Nous avons modifié la bande son , la vidéo. Pour ma part, j’ai refait ma jupe pour harmoniser les matières avec ma binôme. Ma veste a été refaite sur conseil des jury aux sélections. J’ai donc fait une teinture car je ne trouvé pas le même vert que mon image de référence. Je me suis entraînée à faire de meilleures broderies aussi et j’ai retravaillé mes patrons de base. J’ai inséré des baleines dans mes bottes pour qu’elles soient plus droites. J’ai aussi refait ma perruque avec un blond plus fidèle.

LDA: Comment s’est déroulé le “costume check” lors du Tokyo Round, vos costumes ont-ils été examinés séparément, ou ensemble pour veiller à l’unité au sein de l’équipe?

SF: Lors du Tokyo Round, les costumes n’ont pas été inspectés. Les critères étaient le roleplay et le rendu du costume sur scène.
K: Le véritable judging costume à lieu à Nagoya le lundi ou mardi précédent la finale. Les costumes sont examinés séparément mais une harmonisation des matières par exemple est un bonus.

LDA: Et quel est votre ressenti par rapport à votre prestation lors de la finale? Est-ce que ce n’était pas trop stressant de passer en dernier?

SF: Très contente, tout s’est passé comme prévu! Je me suis régalée à jouer Linkle et à imiter Skullkid avec sa marche ” crabe” ! Etre dernier demande beaucoup de patience mais on s’est bien occupées en backstage: photo, vidéo, dessin sur l’arrière du décor … c’est passé assez vite.
K: Personnellement je préfère passer dans les derniers que dans les premiers, on a moins à attendre par la suite et puis ça m’arrangeait car je n’avais pas la foi d’enlever et de remettre mon costume en attendant la remise des prix. Cependant le timing à été très court pour nous car on avait 25 minutes à peine pour démonter et ou jeter tous nos décors.

LDA: Quel(s) conseil(s) donneriez-vous aux cosplayers qui veulent se lancer pour la première fois dans la participation à un concours?

K: En France on est très pointilleux sur le costume, bien choisir son image de référence et s’y tenir est important. De même, un costume propre et abouti sera toujours mieux noté qu’un costume impressionnant mais mal fini. Privilégiez donc un petit costume et peaufinez le pour vos premiers passages sur scène mais faites vous plaisir avant tout.
SF: Faites ce qui vous plaît et éclatez-vous!

LDA: Quel est votre meilleur souvenir de ce séjour au Japon?

K: Mon meilleur souvenir ? Remise des prix mise à part où on a explosé de joie je pense que c’est la découverte de la chambre sur Tokyo avec la vue du Tokyo dôme.
SF: Les équipes, les coachs, le staff, les amis! C’est vraiment une expérience unique où on repart avec des amis du monde entier!

LDA: Et le pire?

K: Le pire je pense que c’est très honnêtement le réveil à 5h le jeudi avant la finale pour être en costume prêtes à 7h30 dans le lobby de l’hôtel. La veille nous avions le Meiji Mura qui est un événement très difficile dû à la chaleur puis la Brass Party (changement de costume et maquillage/douche en moins d’une heure). Et donc le lendemain: journée entière de bus avec différents points d’arrêts pour faire des photos. C’était les deux jours les plus durs du Summit, on étaient au bout de notre vie .
SF: La chaleur! Insoutenable avec un costume et même sans!

LDA: Avez-vous déjà un nouveau costume en projet? En solo ou en groupe? Pour le plaisir ou pour un futur concours?

SF: pour le moment c’est repos on verra plus tard! j’ai des projets “plaisir” comme Shampoo de Ranma 1/2.
K: J’ai des tonnes de projets en tête, des petits, des gros, en solo et en groupe. Je ne suis pas encore blasée par le Cosplay même si je vais sûrement m’accorder un peu de vacances et rattraper toutes mes séries films et jeux en retard.

LDA: Sur le blog les-dessins-animés.fr, on est fans… d’animés, et on a un petit questionnaire à soumettre à chacun de nos invités. Prête pour le passage au gril? Première question: quel est votre dessin animé préféré?

K: Mon dessin animé préféré est sans même réfléchir Le Roi Lion.
SF: Fate Stay Night Unlimited Blade Works.

LDA: Quel est le dessin animé que vous détestez?

K: Fantasia
SF: Princess Sarah

LDA: Quel est le personnage de dessin animé que vous trouvez le plus badass?

SF: Archer Emiya de Fate Unlimited blade works
K: Levi Ackerman (l’Attaque des Titans)

LDA: Quel est le méchant de dessin animé que vous détestez?

K: Je ne sais pas si on peut la classer dans les méchants mais je ne la supporte pas : Darla dans le monde de Nemo

LDA: Quel personnage de dessin animé choisiriez-vous pour illustrer un billet de banque?

K: Yubaba dans le voyage de Chihiro ahahahah
SF: Sailor Moon!

LDA: Quelle est votre réplique de dessin animé préférée?

K: Classique : Omae wa mou shindeiru … NANI ?! (You are already dead… WHAT?!)
SF: I am the bone of my sword
Steel is my body and fire is my blood
I have created over a thousand blades
Unknown to Death,
Nor known to Life.
Have withstood pain to create many weapons
Yet, those hands will never hold anything
So as I pray, Unlimited Blade Works

LDA: En quel héros ou méchant de dessin animé aimeriez-vous être réincarnées?

SF: Archer Emiya ! lol… Forever!
K: Kero dans card captor Sakura, il mange tout ce qu’il veut sans grossir, il vole, il se transforme en gardien badass, bref la belle vie.

LDA: Un petit mot de la fin?

K: Cosplay …. EVERYWHERE !!!
SF: … eeeettt Crazy Smileeee XD


L'article vous plaît ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Serindyane

Elfe-papillon couturière, costumière et cosplayeuse. Retrouvez moi sur Instagram @Serindyane

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!