Saviez-vous que … ?

Anecdotes dessins animés

Dans cette page sont regroupées toutes les anecdotes qui me sont venues à l’esprit, alors je les fais partager !

Tintin : saviez-vous que les personnages de Dupont et Dupond de Hergé, lui sont directement inspirés de son père et de son oncle qui étaient de vrais jumeaux ? Cela l’aurait énormément perturbé dans sa prime enfance. Et Triphon Tournesol est une transposition du physicien suisse Auguste Piccard, la ressemblance est frappante.

G.I.Joe : moi j’avais adoré le cross-over Transformers contre G.I.Joe, vu leurs origines communes au sein de la société Hasbro, et vu que leur BD respectives étaient toutes deux publiées par Marvel, il n’est pas étonnant que le groupe anti-terroristes croise un jour le chemin des transformers. la mini-série en quatre épisodes GI joe and the Transformers amorce une pratique qui se répétera pas moins de cinq fois tout au long de leur histoire, que ce soit chez Marvel ou Dreamwave.

Tortues Ninjas : quand je pense que les Tortues Ninjas à la base ne devaient être qu’une simple parodie de Dardevil parodiant la Main; l’ennemi notoire du super héros ; pour devenir dans les Tortues Ninjas le clan des Foots (pieds). De plus à l’origine, les Tortues avaient tous leurs bandeaux de la même couleur, en rouge, comme notre cher Dardevil.

Winnie l’ourson : cela me fait toujours halluciner, de savoir que Henri Djanik la voix de bourriquet était aussi la voix officielle de Ikki le fameux chevalier du Phénix. Il prêtait aussi sa voix à maître Hibou. De plus Roger Carel célèbre comédien de doublage et voix officielle de notre Astérix national ; prêtait sa voix, sur trois personnages de la forêt des rêves bleus qui sont Winnie, Porcinet et Coco lapin.

Bambi : quel magnifique Disney ! Il est dommage qu’il soit sorti à une époque aussi trouble de l’histoire, en 1942. De plus pour la petite histoire saviez-vous que Retta Scott Worcester fut la première femme à travailler sur l’animation d’un film de Walt Disney.

Gargoyles, les anges de la nuit : Gargoyles fut en effet une sacrée surprise à l’époque, car Disney a voulu surfer et reproduire le succès de la série Batman The animated series. On peut retrouver le travail de Greg Weisman sur la série Young justice : la ligue des justiciers, nouvelle génération. De plus, pour la version originale, ce sont les acteurs de Star Trek qui ont prêtés leur voix pour les rôles principaux.

Princesse Sarah : quelle magnifique série que Princesse Sarah, la version anime corrige heureusement pas mal de défauts du roman, comme le fait que Sarah dans la version littéraire, est une excentrique qui n’est aucunement gênée par sa richesse. Elle est même un peu impertinente dans le livre. Heureusement que nos amis nippons ont su transcender le scénario original pour la rendre plus douce et gentille.

Balto chien-loup : saviez-vous que Simon Wells le réalisateur de Balto, avait fait ses premières armes en tant que storyboardeur sur “Qui veut la peau de Roger Rabbit ?” Il a aussi réalisé des oeuvres comme Fievel au Far West et Milo sur Mars.

Beavis et Butt Head : Mike Judge, le créateur de Beavis et Butt-Head a aussi créé une autre série méconnue du nom de King of the Hill. De plus cette série fut co-écrite avec Greg Daniels, ex-scénariste des Simpsons.

Looney Toons : Je ne sais pas si vous le saviez mais Titi est un mâle et non pas une femelle. A l’origine, lors de ses premières apparitions, Titi (Tweety en anglais) s’appelait Orson et était de couleur rose et non jaune. Au départ, Daffy Duck était la vedette des Looney Toons jusqu’à ce que Bugs Bunny apparaisse trois ans après. Ce qui explique la rivalité entre les deux personnages et le caractère colérique de Daffy Duck !

La Belle au bois dormant : Ce qui m’avait amusé c’était lorsque la séquence où les fées discutent de la façon d’aider le roi et la reine au début du film, Pimprenelle fait des biscuits sous la forme d’une tête de Mickey. Dire qu’il aura fallu 6 ans à Walt Disney pour réaliser le film afin d’éviter toute ressemblance avec Blanche Neige !