Podcast – Trigun

L'article vous plaît ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
    1
    Partage

Podcast - Trigun

Sommaire :

  • Synopsis de la série
  • Présentation de l’équipe de réalisation
  • Personnages marquants
  • Anecdotes et clins d’oeil

Ecouter

Nico : aujourd’hui dans ce podcast nous allons parler d’une série atypique : Trigun, avec mon expert Julien Baffy. C’est une série réalisée par le studio d’animation Madhouse qui a réalisé Death Note, Black Lagoon mais aussi Hunter x hunter dont nous y avions consacré un podcast.

Julien, peux-tu nous faire un résumé de Trigun ?

Julien : c’est une série créée en 1998 dans un univers de type western sur une planète brûlée par deux soleils. Le héros s’appelle Vash the Stampede, c’est un brigand qui se balade de ville en ville comme Ken le survivant avec son grand manteau rouge et un gros sac à dos. Il a une prime de 60 milliards $$ parce qu’il a détruit une ville de plus d’un million de personnes. Surnommé le “typhon humanoïde”, il est donc très recherché pour ce fait.

C’est un pro des armes à feu mais ne veut jamais tuer personne. On a du mal à le retrouver car on ne sait pas vraiment quelle est son identité. Car en effet, le problème est que de nombreux brigands ressemblent à son signalement !

C’est un personnage qui peut se prendre au sérieux mais qui sait aussi rigoler. Il est accompagné de Rem et Milly, deux femmes employées d’une entreprise d’assurances qui le suivent pour essayer de limiter les dégâts causés dans la ville.

Nico : on retrouve d’ailleurs un peu de similarités entre Milly et Vash et le duo Laura et Nicky Larson en termes de relation.

L’auteur de ce manga est Yasuhiro Nightow. Le manga est différent de l’anime, il y a beaucoup plus de personnages et de développement au niveau du scénario. Il n’empêche que l’anime est d’une qualité très bonne surtout pour une série de ce format et du petit budget alloué. L’équipe technique a fait un travail fabuleux.

À la réalisation, on retrouve Satoshi Nishimura qui est connu pour avoir travaillé sur des oeuvres telles que Hajime no Ippo, Black Lagoon ou Dragon Ball. Il a donc une expérience énorme. Il est servi par le charadesigner Yoshimatsu Takahiro qui a le brio d’avoir fidèlement repris le style du manga dans l’anime. Le costume rouge de Vash est constellé de plis et de replis. Je vous laisse imaginer la torture de ces pauvres animateurs pour animer rien que le manteau ! La série est très dynamique et le héros n’arrête pas de gesticuler dans tous les sens.

Au sujet des voix françaises : ayant vu la version en VO et la version doublée, je trouve que la version française est meilleure que la version originale. Bruno Magne qui double Vash a une voix parfaitement calée sur son personnage. C’est l’incarnation même du héros pour moi. Il arrive à moduler sa voix comme le faisait Vincent Ropion pour Nicky Larson. Il arrive à parler avec des accents improbables quand le héros se met à faire n’importe quoi.

Les doubleuses françaises font aussi du très bon travail. On retrouve Bérangère Jean pour la voix de Meryl Stryfe et pour celle de Milly Thompson, on a Naïké Mellerin.

Au sujet de la bande originale, la musique est assez éclectique pour un dessin animé japonais. L’ambiance musicale de Trigun est du style hard rock, trash au rythme cassé qui est très différent de ce que l’on a l’habitude d’entendre dans un anime. La musique accompagne parfaitement la série et la folie furieuse de Vash.

Parlons maintenant des méchants. Et plus particulièrement d’un groupe charismatique qui sont les Gung-Ho-Guns ! Julien, quel est ton personnage favori ?

Julien : je préfère Legato Bluesummers. C’est le bras droit du chef de groupe dont on ne vous dévoilera pas le nom pour ne pas vous spoiler. Il a le pouvoir de contrôler les gens contre leur volonté. C’est assez redoutable. Le groupe des Gung-Ho-Guns est constitué de 13 membres.

Nico : en effet, Legato a beaucoup de charisme. C’est un sociopathe d’un caractère tranché et parfois presque inhumain par son manque d’expression. Il tient une poker face tout au long de la série.

Pour ma part, mon personnage préféré est Hoppeard the Gauntlet qui intervient à un moment important dans Trigun. C’est une toupie géante, une sorte de missile vivant totalement inhumaine. C’est un méchant qui en veut vraiment à Vash car il est l’un des rares survivants de la ville détruite par le héros. Les confrontations de ce groupe sont épiques.

L’entrée des Gung-Ho-Guns est magnifique. C’est Monev The Gale qui va se frotter le premier à Vash, avec ses Gatling à chaque bras.

Julien : c’est vers l’épisode numéro 12 que la série devient fournie en combat. D’ailleurs le héros demande aux deux femmes qui l’accompagnent de ne plus le suivre. Ce qui prouve l’endurcissement du scénario et la détermination de Vash.

Nico : tout au long de la série, on évolue avec un héros qui est profondément pacifique par nature mais confronté à des méchants psychopathes. Il se refuse même à tuer alors qu’il avait toutes les raisons de le faire. Vash utilise son arme pour neutraliser ses opposants mais sans les tuer.

Julien : Vash va rencontrer Nicholas D.Wolfwood qui se dit prêtre. Il se trimballe avec une énorme croix de pénitence. Contrairement aux héros, celui-ci tue ses ennemis.

Nico : Meryl est équipée de plusieurs armes cachées dans sa tenue tandis que Milly dispose une grosse sulfateuse qui balance des croix neutralisant au sol les ennemis. Elles se défendent très bien.

Julien : l’état d’esprit de Rem apaise Vash.

Nico : en effet, Rem est en quelque sorte un mentor pour le héros. On se demande parfois si c’est elle qui lui a appris à utiliser les armes. On se demande même si elle était son ex femme. Elle transmet ses valeurs humanistes à Vash.

Pour la petite anecdote : le personnage de Rem est doublé par la voix de Sailor Mercury dans la version japonaise.

Il y a une blague récurrente dans Trigun : le fameux chat noir ! C’est un peu le Où est Charlie de la série. On le retrouve couché sur les jambes d’une vieille dame ou bien assis à côté d’une scène d’action. On se demande pourquoi il est là. Je n’ai aucune explication ! Serait-ce comme dans Ghost in the Shell ? Où Mamoru Hoshi faisait apparaître son chien dans certaines scènes.

Pour revenir sur l’auteur de Trigun, Yasuhiro Nightow : nous pourrions parler des autres œuvres qu’il a réalisé. Il a été le charadesigner et auteur du scénario du jeu vidéo et de l’anime de Gungrave. Si vous avez aimé Trigun, vous aimerez certainement Gungrave. Le personnage principal de Gungrave fait penser à Nicholas D.Wolfwood d’ailleurs.

Yasuhiro Nightow a également écrit le manga Blood Blockade Battlefront adapté en anime par le studio d’animation Bones. Cette série a eu du succès et nous vous la conseillons.

Nous avons essayé de ne pas vous spoiler l’anime et nous vous le recommandons chaudement ! À bientôt pour un prochain podcast ! N’hésitez pas à écouter nos autres podcasts !

Pour aller plus loin…


L'article vous plaît ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
    1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *