Podcast – One Punch Man

L'article vous plaît ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
    1
    Partage

Podcast One Punch Man

Sommaire :

  • Synopsis de la série
  • Origines
  • Personnages marquants
  • Anecdotes et clins d’oeil

Ecouter

Nico : bonjour les amis bienvenus dans ce nouveau podcast consacré plus grand anime de l’année 2016. On va parler deOne Punch Man. Pour cela j’ai invité prestigieux, le sniper de super héros : Julien Baffy !

Cette anime a fait un carton absolu au moment de sa sortie qui a vraiment eu un énorme succès auprès des fans de japanimation. Tu vas nous faire un petit résumé de l’histoire.

Synopsis de One Punch Man :

Julien : le héros s’appelle Saitama, il est sans emploi et déprimé. Il n’a pas de but dans la vie. Un jour il va rencontrer un homme–crabe qui cherche un jeune garçon “à tête de cul” selon ses termes. Un jour, Saitama sauvera un jeune homme des mains de l’homme–crabe. C’est alors qu’il veut devenir un super héros. Il s’entraînera pendant trois ans en réalisant : cent pompes, cent abdos, cent squats et 10 km de course chaque jour. Il devient si fort qu’il peut battre ses adversaires d’un seul coup. D’où son surnom : One punch Man. Désormais il n’a plus d’adversaire à sa taille et en tant que super héros il s’ennuie dans son quotidien. Partout il va pour aider les victimes, des catastrophes collatérales sont engendrées par ses interventions spectaculaires. La population vient à se plaindre de ses manières d’agir. Il va alors perdre leur admiration.

Au cours de l’histoire, on fera la connaissance de Genos, l’acolyte de Saitama. C’est un personnage très charismatique. Au point que comme Saitama fait penser à Krilin dans BDZ, on en vient même à se demander pourquoi n’a-t-il pas le second rôle.

Genos est un cyborg. Il a désormais toute l’admiration de la population en tant que superhéros. Il souhaite améliorer les compétences auprès de Saitama. D’ailleurs il y a un petit combat d’entraînement qui est assez sympathique avoir. On remarque que je n’ose beaucoup moins fort que Saitama.

Nico : il est vrai que la série a la particularité d’être dans le registre comique / action qui va casser les codes du shonen. On suit un héros qui aurait plutôt l’aura d’un second rôle et inversement. Genos est assez naïf mais il est très fier et se surestime. Ce qui donne des situations assez cocasses dans les combats.

Julien : Il existe une association de supers héros répartie par classe : A,B et C. La classée étend celle des superhéros les moins forts. Saitama faisait parti de cette classe au début. Petit à petit ce dernier va grimper les échelons.

Nico : le premier de chaque classe peut passer à la classe supérieure ou bien être le chef de la classe dans laquelle il est actuellement. Ceux de la classe C doivent réaliser un quota de bonnes actions. Comme par exemple : aider les vieilles dames à traverser la route ou arrêter des malfrats. Alors que les classes supérieures sont libérés de ce quota. Il existe une classe au-delà de la classe A : la classe S qui contient les meilleurs.

Origines de One Punch Man :

Originellement, la série a été écrite et dessinée par ONE dans un web comics dès 2009. La série rencontrant un énorme succès dès ses débuts, elle a suscité l’intérêt de l’éditeur Shueisha. ONE avait un dessin assez médiocre et a décidé de confier la tâche à Yusuke Murata. Ce dernier avait dessiné Eye Shield 21, le fameux manga de football américain. Murata adore s’associer à des auteurs dans ses projets. Tout comme dans ses autres œuvres en tant que dessinateur. Murata est très apprécié des studios d’animation car il est très fort pour décrire les histoires tel un storyboard. Ce qui facilite la tâche de ses collaborateurs.

7 millions d’unités ont été vendus depuis. ONE n’est pas un mangaka professionnel. Il aime prendre son temps pour écrire ses histoires. Ce qui explique que les parutions de ces mangas sont irrégulières.

Julien : d’ailleurs, la saison deux est prévue entre 2017 et 2019. On attend alors avec impatience la suite.

Nico : Yusuke Murata était intéressé de travailler avec ONE car il avait lui aussi l’expérience du web comics. Certains traits des personnages de One Punch Man présente des similarités avec ceux de Eye Shield 21.

Julien : la tenue du héros est marrante. On peut le voir avec une cape blanche habillée tout en jaune et portant des sortes de gants pour faire la vaisselle. C’est à se demander s’il est vraiment à superhéros.

Nico : il existe un ennemi récurrent répondant au nom de Sonic. C’est un ninja tueur à gages avec tous les clichés du méchant et de certains anti-héros du shonen. Il est très rapide comme le son mais également très arrogant et sans limite. Et lorsqu’il rencontrera Saitama il sera remis à sa place.

On verra aussi apparaître Mumen Rider, un fan du vélo.

C’est un anime très comique. Les super héros sont parfois pris à la dérision.

Julien : parmi les méchants on va retrouver le Roi des Mers, le Roi des Enfers. C’est un peu un gag récurrent. Quand un roi meurt, il y en a toujours un pour le remplacer.

Nico : le héros a une tête d’ahuri. C’est un super héros qui ressemble à monsieur “tout-le-monde” qui mène une vie banale. Il préférerait même aller faire ses soldes plutôt que de se battre contre un méchant. Il est nonchalant avec son esprit détaché malgré les situations cocasses.

Julien : le boss de fin et mon méchant préféré. Mais nous n’en dirons pas plus pour ne pas se spoiler.

Nico : j’ai bien aimé le méchant scientifique, Genus, qui doit être parmi les premiers que l’on voit dans la série. Il m’a rappelé les méchants de comics américains. La première chose qui m’a frappé chez Genus, c’est sa ressemblance avec le Maître de l’Evolution de chez Marvel. Il fait toutes ses expériences sur le génome animal pour en faire des mutants humanoïdes. On retrouve aussi des similitudes avec Brain de DC Comics.

D’ailleurs, le cyborg gorille de One Punch Man ressemble à l’acolyte de Brain qui est accompagné d’un gorille également.

Ce qui est intéressant dans la série ce sont les références des comics américains mêlant les codes du shonen japonais.

Julien : le héros principal est mon personnage préféré. Il est très puissant malgré son esprit détaché. Il y a aussi un autre personnage que j’aime : Tatsumaki. Cette dernière trouve malgré tout le héros médiocre. Un autre personnage mystérieux répondant au nom de Elegant Masqué Joli Masque est placé au premier rang de la classe A de l’association des Héros. Il a un très beau potentiel et serait, paraît-il, aussi fort que Saitama.

Saitama serait-il vulnérable au pouvoir de Tatsumaki ?

Nico : cette réponse est apportée par sa rencontre avec l’acolyte du Seigneur de l’Espace. Saitama bat le plus puissant des télékinésistes de l’univers. Par conséquent, oui il serait plus fort que Tatsumaki.

Anecdotes de la série :

Nico : le premier clin d’œil que j’ai vu concerne un personnage de DBZ. Le super vilain Vaccine Man ressemble beaucoup à Piccolo. On retrouve aussi une similitude avec l’Attaque des Titans. Il s’agit d’un super vilain qui a pris des stéroïdes pour devenir fort. Les cyborgs de la série me font penser aussi à Astro Boy.

On retrouve aussi dans le personnage de Sonic des airs de Naruto. On peut aussi entrevoir un clin d’œil à Ken le survivant à travers certains super vilains punks et dégénérés. Certains samouraïs ressemblent aussi à ceux de Bleach.

Julien : nous vous recommandons de voir cette série. Il n’y a que 12 épisodes pour l’instant dans l’anime et la saison 2 est annoncée mais nous n’avons pas de date exacte.

Nico : n’hésitez pas à visiter notre site les-dessins-animes.fr.

 

Pour aller plus loin…


L'article vous plaît ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
    1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *