Podcast – Gate

L'article vous plaît ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Podcast - Gate

Sommaire de la série Gate :

  • Synopsis de la série
  • Personnages principaux
  • Décryptage de la série et clins d’oeil

Ecouter

Nico : bonjour est bienvenue cher auditeur !

Aujourd’hui nous allons parler d’un anime qui a fait le buzz en 2015 car aujourd’hui nous allons parler de Gate, au-delà de la porte. Pour parler de cet anime d’héroic fantaisy, j’ai invité mon expert Julien Baffy.

Es-tu prêt à nous parler de Gate et de ses personnages hauts en couleur ? Je vais te laisser un petit peu résumer l’histoire de cet anime assez fantastique.

Julien : le résumé est assez simple : le héros s’appelle Yöji Itami, il est sous-lieutenant pour l’armée japonaise. Pendant sa permission, il veut aller à une convention car c’est un fervant otaku. Il se retrouve dans une gare et au même moment une porte géante apparaît de laquelle surgissent de nombreux soldats, dragons et créatures fantastiques. Alors le héros aide les civils et finalement le système d’autodéfense japonais neutralise les ennemis. Plus tard le gouvernement décide d’envoyer des militaires de l’autre côté de la porte pour empêcher une nouvelle attaque. Et notre héros en fera partie.

Nico : ce qui est assez drôle dans l’histoire en général, c’est qu’on est avec un héros malgré lui. Il va être catapulté à la lumière de la presse japonaise à cause de cet évènement extraordinaire.

Lui qui voulait rester dans le rang des sous-officiers, c’est un personnage tranquille et assez passif qui s’était engagé dans l’armée pour gagner de l’argent à dépenser dans sa passion.

Sauvant tout un tas de gens de la menace de l’autre dimension, il va faire parti du bataillon qui traversera cette porte dimensionnelle. On va alors découvrir avec lui tout un monde d’héroic fantaisy avec toutes les créatures qui le compose : nains, elfes, gobelins, ogres et dragons.

Ce qui est très intéressant dans Gate, c’est que la série va se focaliser sur la rencontre de notre réalité avec l’univers d’héroic fantaisy. C’est assez rigolo parce que l’auteur, Takumi Yanai, part du constat de rester très réaliste dans son approche. Ce qui est bien dans cet anime, c’est qu’on suit des militaires avec tout l’armement moderne faisant face à la réalité d’un monde d’héroic fantaisy : dragons, archers, magiciens et sorciers.

Julien : d’ailleurs c’est un peu pour cela que la porte est apparue. Une Telle porte dimensionnelle ne peut être créée que par un dieu ou un sorcier de haut rang. On apprend aussi que ce n’est pas la première fois que cette porte s’ouvre ici. Si elle reste trop longtemps ouverte, elle peut engendrer des cataclysmes dans les deux mondes connectés.

Nico : dans Gate, il y a aussi un côté géopolitique entre les deux mondes. Une diplomatie va commencer à s’installer. Au début la force d’autodéfense japonaise va être très défensive pour empêcher toute invasion. Ils vont se confronter à l’empire qui gouverne ce monde d’héroic fantaisy. Très vite les tensions vont se calmer.

On suit alors une phase plus humanitaire et diplomatique. Le héros et sa traoupe vont aider les gens de cet univers d’héroic fantaisy. Ils feront des rencontres hauts en couleur avec notamment la magicienne, Lelei la Lalena. En chemin, ils tomberont dans un village d’elfes qui a été détruit par un immense dragon rouge.

Ils trouveront, au fond du puit du village, une elfe traumatisée ayant perdu sa famille et répondant du nom de Tuka Luna Marceau. C’est un peu la Dido des Chroniques de la guerre de Lodoss. Pour les elfes, c’est une ado de 150 ans. Ils rencontreront aussi Rory Mercury une prêtresse mais aussi demie déesse immortelle, adepte de la mode gothique “lolita”. Agée de bientôt mille ans, elle est armée d’une énorme hache. C’est un personnage de bourrin par excellence.

Un peu plus tard on retrouvera la princesse Piña Co Lada qui mettra en place un premier pont diplomatique avec l’empire de l’univres héroic fantaisy. C’est une princesse assez drôle qui va s’intéresser à culture et à la technologie des militaires japonais. Elle deviendra d’ailleurs fan de Boys Love, un manga pour jeunes filles.

Lelei la Lalena, quant à elle, sera plus intéressée par notre science. Ce qui lui permettra d’améliorer sa magie. J’avais regardé, bien avant Gate, une autre série qui partait un peu du même principe : Outbreak Company. Ce que j’avais reproché à cette série là était le manque de réalisme, beaucoup trop rangé dans le registre comique “otaku”. Le héros était purement otaku alors que dans Gate quand on suit Itami, le fameux lieutenant, certes il est otaku mais ça n’est pas tout le temps mis en avant. Ce qui reste intéressant.

On va aussi découvrir que le héros est un très bon soldat ayant passé son stage commando. Pourtant C’est un personnage nonchalant et pas du tout autoritaire avec son escouade.Il intégrera dans son équipe une elfe noire, Yao.

Dans leur mission humanitaire, l’escouade va créer une ville pour les réfugiés du monde d’héroic fantaisy. La ville va devenir immense et permettra un mélange des cultures et un métissage des peuples. Ce qui donnera des Warrior Bunnies par exemple.

On découvre assez vite que dans l’escouade du héros, ils ne sont que deux otakus. Le chauffeur de la troupe en fait partie. Ils sont d’ailleurs très heureux de faire la rencontre de créatures d’héroic fantaisy. On se demande presque si ce n’est pas pour cet unique motif, qu’ils sauvent les créatures !

Quatre créatures féminines gravitent autour de Yöji Itami dont Rory Mercury qui est incontrôlable à cause de ses pulsions de meurtre. C’est un besoin vital qu’elle doit assouvir. Ce qui met le héros dans des situations embarrassantes.

Gate, au-delà de la porte est un light novel de Takumi Yanai. Cela fait depuis 2006 que le light novel existe d’abord sur internet puis en version papier en 2010. C’est alors qu’en 2011 il fut adapté en manga avec Satoru Sao pour le dessin. Dès 2015, la série animée apparut grâce au réalisateur Takahiko Kyögoku qui a oeuvré sur Gundam et Fairy Tail. Pour le charadesign es l’animation, on retrouve Jun Nakai pour avoir fait Mardoch Scramble et Sacred Blacksmith.

Dans l’anime il n’y a pas vraiment le même dessin que dans le manga. Le manga ayant un dessin semi réaliste alors que l’anime est beaucoup plus académique avec des personnages qui ne ressemblent pas vraiment à la version manga. Par exemple Rory Mercury ne ressemble pas à ce qu’elle est dans les livres.

Pour les amateurs de la série, je leur conseillerais de se lancer dans la lecture du manga parce qu’il y a beaucoup plus de scènes. Par exemple, quand Itami rencontre pour la première fois la communauté des elfes noirs il y a toute une phase de découverte. Ce passage a été raccourci dans l’anime pour faire place à la bataille contre le dragon.

Il y a une scène où on découvre l’immortalité de Rory Mercury. Elle se fait tirer dessus mais malgré tout, elle se régénère. Elle parle aussi de sa malédiction mais tout cela n’apparaît pas dans l’anime.

Autre différence aussi : le manga est plus cru que l’anime avec des scènes de sexe, de violence et de réalisme. Malgré tous les deux supports ont leur propre intérêt.

Dans le manga on en apprend aussi beaucoup plus sur certains personnages : c’est le cas de Delilah, l’espionne infiltrée dans la ville de réfugiés. Or dans l’anime ce n’est pas très clair : on comprend qu’elle a été commanditée par la reine machiavélique des Warrior Bunnies de la seconde saison, Tyuule. Or dans le manga c’est plus complexe. C’est pourquoi je vous conseille la lecture du manga.

Julien : certains personnages vont empêcher le héros d’accomplir son projet en déclenchant une guerre. Mais une de mes scènes préférées va être la découverte de notre monde par les elfes. Leur confrontation à notre façon de vivre et à nos moeurs vont donner des scènes comiques et cocasses.

Par exemple un elfe se fera juger par la cour à de nombreuses années de prison mais étant donné que les elfes vivent coup plus longtemps que les êtres humains, il n’y a aucun intérêt.

Nico : toutes les actions entreprises par l’autodéfense japonaise sont surveillées. La commission d’enquête travaillant sur le dossier d’une bataille ayant généré beaucoup de pertes civiles, interroge le bataillon du héros. Le jugement doit faire intervenir des témoins dont Luna et Lelei. Or Rory Mercury souhaite aussi assister. Son côté incontrôlable donne des scènes hilarantes.

Les grandes nations de notre monde se font une grande guerre d’espionnage pour tenter d’obtenir des informations sur le nouveau monde d’héroic fantaisy. Ce qui donne une dimension géopolitique à cet anime.

Julien : on découvrira aussi que le héros était marié. Son ex-femme écrivant des light novels. D’ailleurs c’est grâce à elle que le héros et sa troupe d’elfe pourront se réfugier dans les moments difficiles.

Nico : la blague récurrente de l’anime et que notre héros ne pourra jamais ce présenter à la convention annuelle. A chaque fois, empêché par un événement soudain.

Mon personnage préféré est le héros Itami, c’est un otaku qui travaille pour vivre sa passion. Il essaie de fuir ses responsabilités mais finalement il n’y arrivera pas. Malgré cela il accepte et gère les situations. Il sait agir avec calme et précision malgré son apparence nonchalante. Il est à l’antithèse d’un grand meneur d’hommes mais il fait juste son travail à sa façon.

Un autre personnage qui n’a pas été assez mis en avant c’est le mentor de Lelei. Le petit vieux, cet espèce de Tortue géniale de DBZ. Il n’a rien montré encore mais on pense qu’il possède beaucoup de force et de pouvoirs.

Julien : on regrette malgré tout que certaines les elfes noires qui accompagnent le héros n’aient pas beaucoup de pouvoir.

Nico : on apprécie aussi la sœur de Lelei. Tout aussi barrée mais à sa façon. C’est la grande sœur jalouse de la petite.

Nous n’avons pas d’annonce pour la troisième saison. Ce qui est dommage. La fin de la saison 2est assez ouverte ce qui peut donner d’autres complots et d’autres intrigues.

J’aimerais bien qu’il y ait la troisième saison et que la sœur de Lelei rejoigne le groupe parce que j’ai adoré sa magie très originale. Ce qui approfondirait l’intrigue.

Certains coéquipiers de Itami ont été un peu approfondi comme par exemple Mary Kurokawa, le médecin de l’équipe. Elle avait été envoyée dans la capitale de l’empire pour aider les parias. Elle soigne les prostituées des quartiers chauds de la capitale et continue à être ancrée dans sa mission humanitaire, ce qui reste assez intéressant.

Il en va de même pour certains officiers qui auraient mérité d’être aussi approfondis.

Julien : je pense que c’est une série qui n’a pas besoin d’avoir beaucoup de saison à l’instar de séries fleuves très connues. Je pense que ça serait toujours la même chose. La fin est ouverte ce qui est bien mais pour moi ça me va tel que c’est.

Nico : de toute façon le manga continu pour ceux qui veulent poursuivre l’aventure.

Julien : en tout cas on vous recommande chaudement cette série que j’avais vais visionné sur YouTube.

Nico : donc si vous aimez les bidasses avec un armement militaire au top. Si vous aimez les dragons et l’univers d’héroic fantaisy. Si vous aimez les héroïnes hautes en couleurs comme Rory Mercury… Alors Gate, au-delà de la porte est fait pour vous.

Cette série était tombée au bon moment parce que j’étais en train de regarder toutes ces séries qui tournaient un peu sur la même thématique. Et de voir cette série d’heroic fantaisy qui ne suit pas la mode du moment m’a fait très plaisir.

C’est un très bon divertissement ! Alors à bientôt pour un prochain podcast.

 

Pour aller plus loin…


L'article vous plaît ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *