Article – My hero Academia

L'article vous plaît ?
  •  
  • 5
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
    6
    Partages

My hero academia

My hero academia

L’ère des super-héros est de nouveau là et à aussi envahi le pays du soleil levant. Après l’incroyable One Punch Man, le super-héros est devenu un genre qui s’émancipe tout en parodiant et en rendant hommage aux super-hommes vu dans les comics de Marvel et DC. Avec My Hero Academia, une nouvelle vague de héros arrive en force.

 

Un héros tout à fait ordinaire

Dans un Japon uchronique, les super-pouvoirs sont devenus le quotidien de l’humanité et 90% de la population ont un don hors du commun appelé Alter. Pour les 10% restants, il est difficile d’évoluer dans ce monde lorsque l’on est qu’un simple humain ordinaire. Izuku Midoriya n’a que 14 ans et rêve toujours d’intégrer la prestigieuse académie Yuei, d’où sont sortis les plus grands super héros du Japon.

Malheureusement, il part avec un gros handicap. Effectivement, il est né sans Alter, au grand regret de sa mère qui le soutient. Tout de même, elle est visiblement résignée sur le sort de son fils. Depuis sa plus tendre enfance, Izuku nourrit une passion sans commune mesure, pour le numéro un des super-héros All Might. Une espèce de Superman auquel rien ne résiste.

En revanche, si notre cher Izuku n’a pas de don particulier, il a un grand cœur. En effet, lors d’une rencontre fortuite avec son idole, le numéro un des super-héros va être touché par son abnégation sans limite et finira par partager son secret avec lui. Effectivement, l’alter de All Might a la particularité de pouvoir se transmettre et Izuku a été choisi pour être le prochain à hériter de ce pouvoir.

Doté de nouvelle capacités, il va pouvoir postuler à Yuei et ainsi espérer rivaliser avec les plus grands super-héros en devenir. Mais de telles facultés ne se maîtrisent pas du jour au lendemain. Malheureusement, l’adaptation va être difficile et il lui faudra faire ses preuves pour être au top.

 

La ligue de super-héros à l’œuvre

Cette adaptation du manga de Kohei Horikoshi, nous est livré par le fameux studio BonesSouvenez-vous de Wolf Rain, Darker than Black et bien d’autres.

La série animée comporte à ce jour 2 saisons. La première est sortie en 2016 avec ses 13 épisodes de 24 minutes. Pour ce qui en est de la seconde, elle a été diffusée en 2017 et compte 25 épisodes. Finalement, la troisième saison ne devrait pas tarder vu qu’elle est prévue pour 2018.

A la réalisation, nous retrouvons Kenji Nagasaki qui s’était fait connaître sur des œuvres comme Ichigo 100%, Gundam Build Fignter et Kiba. Effectivement, la direction artistique dans son ensemble est sublime, l’animation est de bonne qualité, la série est colorée, dynamique et pimpante. L’équipe d’animation à su capter se qui faisait l’essence même du super-héroïsme au sens noble du terme.

Une réalisation sans reproche

Dans la mise en scène, les apparitions d’All Might, en sont le meilleur exemple. Quand celui-ci débarque, il est magnifié par des jeux de lumière ou par ses poses iconiques suivies par des catch-phrases digne des plus grands super-héros.

De plus, si les deux premiers épisodes restent à peu près fidèles au manga, dès le troisième épisode le dessin animé s’affranchit quelque peu de son modèle sans jamais le dénaturer.

Pour ce qui en est du passage à l’animation, il sublime l’œuvre en lui donnant une temporalité différente permettant de faire des saisons courtes mais d’une grande qualité. Ceci vient à l’encontre d’autres séries d’animation qui vont simplement se contenter de suivre chapitre par chapitre, l’œuvre originale qu’ils adaptent. L’équipe technique nous fait même bénéficier de certaines corrections sur des événements où la mise en scène et les enchaînements étaient faiblards dans la version papier.

Une bande son digne de ce nom

Nous n’avons pas été arnaqués coté bande son. En effet, nous avons droit aux musiques de Yuki Hayashi connu pour Kiznaiver, Haikyuu, One Piece Gold et Blood Lad. Ecoutez-donc des titres comme « My Hero Academia » ou «  Hero A », ils vous donneront une pêche incroyable.

 

Des héros à la pelle

Comment ne pas penser à la vue de My Hero Academia à l’œuvre de Stan Lee : les X-men. Les deux séries partagent pas mal de points communs. Par exemple, on retrouve le foisonnement incroyable de personnages à super pouvoirs. En outre, il y a l’envie de créer une école formée d’individus très divers par leurs pouvoirs, mais aussi par leurs origines sociales, leurs sexes, leurs réflexions sur le monde et leur mode de vie.

Toute cette émulation nous donne une équipe de super-héros qui reflète la diversité d’un monde dont le futur sera glorieux. En effet, la série nous apprend à tous la tolérance. Sinon, le monde deviendra apocalyptique si nous laissons nos sentiments négatifs régir nos vies. Inutile de dire que le concept fait toujours vibrer. Effectivement, il s’agit d’une corde sensible en chacun de nous. My Hero Academia en est la preuve flagrante.

 

Une nouvelle ère de super-héros

Il sera facile de voir dans cette série une redite de tout ce qui existe déjà en terme de comics de super-héros depuis plus de 60 ans. Néanmoins, ces archétypes existants sont désirés et assumés. Rappelons-nous que dans les X-men, ce sont les personnes avec des pouvoirs qui sont minoritaires. Ce simple fait change complètement la donne avec My Hero Academia.

Ensuite, la galerie de pouvoirs présentés va du plus classique avec All Might au plus farfelu comme la gomme collante de Minoru Mineta, l’espèce d’obsédé sexuel de la classe qui se débrouille toujours pour avoir les mains là où il ne faut pas. Le dessin animé reprend le credo du shonen traditionnel, celui du héros qui doit gravir une à une les épreuves sans jamais renier ses valeurs et son code de l’honneur.

D’une façon comme une autre, My Hero Academia vaut le coup d’être regardé vu que ce dessin animé a la force de dépoussiérer la recette classique des super-héros pour la jeune génération. Bref, si voulez du dessin animé avec un univers cool, un scénario maîtrisé, des combats de fous et des personnages charismatiques et intéressants, cet anime est fait pour vous.

Et comme dirait All Might, My Hero Academia, c’est Plus Ultra !!!

 

Pour aller plus loin…


L'article vous plaît ?
  •  
  • 5
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
    6
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *