Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

L’odyssée de Nico à Taiwan !

L'article vous plaît ?
  •  
  • 17
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    17
    Partages

Aujourd’hui à travers ses quelques lignes je m’en vais expliquer pourquoi depuis ces quelques weekends l’activité du blog était à la baisse. L’explication est plutôt simple, car oui, votre serviteur était parti le temps d’un weekend dans la magnifique capitale de Taiwan. Mais comment cela ce peut-il ? Je répondrais à travers cet article à cette vaste question.

Le début de l’aventure

Pour ce qui nous suivent avec assiduité, cela fait plus d’un an que nous écrivons des articles, publions des podcasts et couvrons des évènements liés à la pop culture. Notre date anniversaire tombait pour la mi-mai et l’on ce félicitait d’avoir tenu sans relâche toute une année. Quand tout à coup, le destin ce même mois de mai frappa à notre porte.

En effet, je devais retrouver mon très cher chroniqueur et invité Benoit Freslon pour aller festoyer dans un quelconque restaurant asiatique. Nous avions convié quelques amis dont certains font parti de cette belle communauté Taïwanaise. Nous voilà parti moi et le sémillant benoit rejoindre nos amis et moi me confronter à mon destin. Car oui, parmi le groupe d’ami se trouvait l’extravagante Claire Lai.

Mais détaillons, ce nouveau personnage qui vient s’imbriquer dans mon fil narratif. Claire Lai et son compagnon Neil Chen deux web designer de génie qui sont à la création de deux applications, Anicomics et Bedynamic lié au milieu de la bande-dessinée.

J’avais servi entre autre chose de consultant à mes deux amis taïwanais, qui voulaient apprendre et connaitre le fonctionnement du marché de la BD française. Sur ce revenons au fameux restaurant, où, je retrouve Claire toute guillerette par l’énorme nouvelle quelle allée m’annoncer. Avec son délicieux accent taïwanais/anglais, elle me dit que l’un de ces contacts cherche quelqu’un comme moi, c’est-à-dire un expert en bande-dessinée pour faire une conférence pendant un événement et quel lui à parler de moi car mon profil correspondez parfaitement à ce quelle chercher.

Mon sang ne fit qu’un tour dans mon petit corps disgracieux surtout après avoir pris connaissance des modalités du voyage. En effet, Claire m’explique que tout les frais de voyage, l’hôtel et les transports me seront payés. De plus, je pourrais visiter allégrement la capitale Taipei et un interprète sera présent pour traduire tout ce que je dirai pendant ma conférence. Comment refuser une telle opportunité, je répondis positivement à cette proposition en or. Me voilà, à présent embarqué dans une aventure incroyable.

Prise de contact et départ

Procédons par étape, après avoir informé mon très cher associé Manu de l’énorme proposition qui m’avait été faite, nous commencions ensemble un long parcours du combat afin de décrocher le fameux sésame partir à Taiwan participer au Digital Comic Hackathon. Après avoir pris contact par mail avec l’organisatrice Summer Hsieh qui nous demanda une présentation détaillé du passionné que j’étais.

Elle nous communiqua après de nombreux échanges les modalités du voyage ainsi que les précieux billets d’avion. Me voilà donc parti pour mon grand voyage, non s’en faire une étape sur Paris, passant ma dernière soirée avant mon départ pour Taipei avec deux de mes chroniqueurs sur les podcasts Paradis et Benoit.

 

 

Après s’être noyé dans la bière et la cuisine japonaise avec mes deux compères je me devais de les abandonner, afin de rejoindre un autre précieux ami, Clément chez qui je devais passer la nuit. Je pris donc la ligne de métro numéro 7 afin de rejoindre mon ami à la station fort d’Aubervilliers. Après avoir longuement discuté avec Clément de mes nombreuses appréhensions concernant ce voyage, je pris congé de mon ami espérant passer une bonne nuit. Hélas, le stress montant n’aida pas à trouver mon cycle de sommeil.

Le lendemain matin après avoir remercier Clément de son hospitalité, me voilà enfin dans le terminal 1 prêt à prendre le vol Eva air de 11h40 direction Taipei, tout retour en arrière étant impossible, devant les nombreuses premières fois qui m’attendent là-bas.

Séjour à Taipei et retour

L’arrivée à l’aéroport de Taipei ne ce fit pas sans mal, mon vol accusait un retard d’une heure et je paniquais que le chauffeur qui devait me mener à mon hôtel soit parti sans moi. De plus, votre serviteur pour son plus grand plaisir s’est perdu dans l’aéroport rajoutant une heure de retard à la pendule de mon pauvre chauffeur qui lui m’attendait dans le hall de l’aéroport.

Après avoir sympathisé avec les agents de police et passer le bureau de l’immigration, je pus enfin rejoindre mon chauffeur. Enfin arrivé au prestigieux hôtel United, le soulagement. La chambre était magnifique, carrément trop grande pour moi. Je descendis dans le hall de l’hotel, attendant impatient mon seul contact à Taipei mon ange gardien durant tout mon séjour le fameux Neil Chen déjà citer plus haut dans cet article.

 

 

A 16h00, Neil arrive enfin et nous sommes tous deux très heureux de ces retrouvailles. Ni une, ni deux, Neil veut voir ma chambre, afin de s’assurer que je suis bien installé et surtout de me dire ce qui est gratuit ou pas. Etonner par la qualité de ma chambre, Neil me lance dans un anglais parfait « et ben ils se sont pas foutu de ta gueule ». Après nous être rafraîchit dans ma chambre Neil me demande se que je souhaite voir à Taipei la joyeuse.

Vous ne connaissez un peu, donc mon premier souhait formulé à mon bon génie de Neil, fut de me conduire dans le quartier des otakus made in Taiwan. Je suivis Neil jusqu’à la station de métro qui devaient nous conduire au quartier de Ximen. Et là, la messe était dite chers amis, j’étais arrivé au paradis des geeks et des otakus, car le quartier de Ximen est véritablement un Akihabara taïwanais. Dès la sortie de métro, le quartier donne immédiatement le ton avec une vue sur les immenses écrans diffusant des animes connus ainsi que les immenses panneaux publicitaires formant de véritable arche à travers les rues.

 

 

Neil et moi faisons une première pause dans un très charmant bar à sushi qui était délivré par des petites voitures de courses. Neil après cette petite collation, me mena dans un endroit où je n’étais pas prêt psychologiquement. Car oui, je n’étais pas prêt à découvrir l’animate de Taipei, divin temple des otakus made in japan. Je me suis ruée dans les rayons mangas pour découvrir le retard que nous avions sur les sortis des gros blockbusters comme One piece, mater le formidable rayon des Doujins, enfin bref un véritable moment de grâce que Neil m’a offert. Toutes ces émotions, m’avait mis en appétit et Neil m’avait promis de m’amener déguster un bon ramen.

Il invita le sympathique Ken qui allait lui aussi me servir de guide lors de mon séjour à Taipei. Après avoir engloutit nos délicieux ramens et fait le plein d’énergie, mes deux amis continuèrent donc la visite guidée du quartier de Ximen. Nous fîmes le tour de nombreux shops vendant des figurines de mes héros d’animes préférés ainsi que beaucoup de Gunplan, mes compagnons me montrèrent aussi une magnifique salle d’arcade. De retour à l’hôtel, les yeux plein d’étoiles parce que j’avais vu de Taipei, je passais malgré tout encore une fois une nuit blanche dut au stress et au décalage horaire.

Samedi matin, l’heure de vérité, ken vient me chercher dans le hall de mon hôtel pour aller à mon lieu de conférence. Une fois arrivé, tout le staff de la Digital Comic Hackathon est au petit soin avec son intervenant étranger. J’ai enfin l’honneur de rencontrer Summer Hsieh en IRL, ainsi que l’attachée du ministère de l’industrie. Elles me font passer dans une salle arrière afin de s’occuper de la paperasse.

Sur ce l’arrivée, de mon interprète me soulage d’un énorme poids et tous les deux nous passons en revue mon texte et ces quelques subtilités techniques. Il est enfin l’heure de ma conférence je suis annoncer par un membre du staff, je m’avance avec mon interprète et je commence à dérouler mon texte. Lorsque stupeur, je me rendis compte que le public taïwanais au même titre que le public japonais n’est pas très expressif, très à l’écoute certes, mais très avare d’interactions émotionnelle pendant la conférence.

Heureusement, je vis en scrutant la salle un jeune homme avec un t-shirt Evangelion qui hocher la tête à tout ce que je disais. A ce moment là, ce jeune homme fut un phare pour moi et je me suis dis même si je fais ma conférence pour une seule personne je continue à fond. Quelle ne fut pas mon erreur, à la fin de ma conférence devant l’ovation générale de mon public.

Féliciter de tous les côtés, beaucoup de gens du public souhaiter me poser des questions sur le sujet de ma conférence. Je remerciais donc mon interprète de la qualité de son travail et il prit congé de nous. Je rejoignis Neil et Ken à leur table attendant de partir pour aller voir le National Palace Museum.

Nous voilà donc parti avec Ken vers ce lieu incroyable. Le but de cette visite était surtout d’aller voir l’exposition du génie de la BD Taïwanaise le valeureux Chen Huen. Plusieurs de ces originaux étaient exposés, il était fascinant de voir la minutie du détail chez ce dessinateur. Après avoir admiré cette magnifique exposition, nous retrouvâmes Neil pour diner ensemble puis direction le marché nocturne afin de déguster le bubble tea que Claire voulait à tout prix me faire goûter, hélas ce sera la seule déception de mon voyage à Taipei. Le soir venu il était temps de faire mes adieux à mes compagnons de fortune Neil et Ken.

Dimanche soir retour en France, dans l’avion je me demandais si tout cela n’avait pas était un rêve. Retour au bordel parisien, me faisant presque regretter la rumeur des rues de Taipei. Retour à l’anonymat dans ma région natale, ou beaucoup de mes amis et ma famille veulent que je leur raconte mon aventure si simple et si complexe à la fois.

Je tiens à remercier beaucoup de personne qui ont permis ou qui mon inspirer pour mon voyage, je pense que à travers la lecture de ses lignes ils se reconnaîtront !!! merci

Pour aller plus loin…


L'article vous plaît ?
  •  
  • 17
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    17
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.