Dessiner avec des crayons de couleur basiques

Dessiner avec des crayons de couleur basiques_

Test complet des crayons de couleur basiques

Hum-hum… Je ne suis pas suicidaire de base mais là on pourrait penser que c’est le cas… Mais nan ! Je rigole, il faut tout tester dans la vie, et pour ce premier tuto sur la colorisation je fais des tests au crayon basique. Oui “genre” scolaire, “genre” les crayons qui sont à côté de toi. Oui ceux là ! Héhé (je te fais marcher) mais normalement ce genre de crayon est facilement trouvable dans ta maison. Sinon, on les trouve dans des supermarchés pour une petite poignée de pièces, donc un matériau peu cher et à disposition de tous.

Hmm… Et si on testait cela ensemble ?

Les crayons de couleurs ont la vie dure ! Oui, mais pourquoi ?

Le coté scolaire de ce matériel donne ce côté moins « pro ». Mais d’où vient ce stéréotype ? Car oui on l’utilise beaucoup à l’école au même titre que le stylo plume ou le stylo Bic (que nous continuons à utiliser dans la vie de tous les jours dans beaucoup de domaine).

Il est vrai que l’on peut aisément comprendre que les élèves et les étudiants n’ont pas envie de se rappeler leurs études même pendant leurs temps libres ! C’est un peu le même cas des nouveaux diplômés. On pense que cela est beaucoup trop scolaire ou destiné aux enfants, mais comme je vais vous le montrer, ce n’est pas le cas.

On peut coloriser avec tout ! Du maquillage jusqu’au vin ! Incroyable n’est-ce pas ? Alors pourquoi utilise-t-on du matériel qui n’est pas vraiment fait pour le dessin sur papier alors que le crayon de couleur est si mal vu ? Nous voyons des professionnels utiliser ce matériel peu noble et ils y arrivent.

Testez vos couleurs avant de commencer

Pourquoi je fais un tuto sur les crayons basiques ?

Est-ce que c’est pour le rehausser dans le tableau des matériaux d’honneur 2018 ? Non du tout…. Enfin un peu tout de même ! Les stéréotypes m’ont toujours fait hérisser le poil haha ! Mais je souhaite surtout vous dire que nous pouvons faire une colorisation professionnelle avec un matériaux peu cher. Ce n’est pas avec un matériau cher que le dessin sera forcément meilleur, non, on peut aussi le faire avec des crayons simples. Avec ce matériel on peut arriver à un résultat propre et séduisant ! Mais ne me croyez pas sur parole, non loin de là ! La preuve en image !

Pour commencer voilà un style simpliste dit cartoon nous allons commencer avec cette base.

Comme je n’ai pas de beige je vais prendre du Orange se sera aussi un tuto pour régler sa pression d’appui, oui ce sera pour faire quelques dégradés tout en colorisant le personnage ! C’est comme la peinture, quand on n’a pas la couleur adéquate, on peut créer des mélanges !

Pour créer un mélange, on peut prendre comme ici, le bleu et le jaune qui pourront faire du vert si on les superpose ! Tout est une question de dosage. Je conseil de tester le dosage sur une autre feuille. Première chose à faire pour tester votre appui, du plus foncé au plus clair. Oui car si on met plus de bleu, le vert sera bien entendu plus foncé ! Pour éclaircir, il suffit de ne pas appuyer trop fort sur le crayon.

Test des crayons de couleur basiques

Test des crayons de couleur basiques

Les zones de lumières

Une fois le test fini, nous allons déterminer les zones de lumières. Vous allez me dire que je vous saoule car vous avez entendu ça des milliers de fois. Mais ça marche !

“Pensez boule” ! Ou la lumière frappe l’ombre puis se contracte et se dilue vers l’autre côté et c’est comme ça que vous pourrez constater où se trouve vos zones lumineuses ! Mais ce sont les bases et même avec un matériau que l’on donne volontiers aux enfants pour qu’ils apprennent à ne pas dépasser, à nous de nous améliorer. Voyez comment la couleur orange, sans que l’on appuie trop fort, ressemble à une couleur peau. Maintenant passons à l’application des aplats de couleur.

Elle sera blonde avec une teinte claire pour commencer !

Pour ma part la lumière frappera en haut à droite, oui votre droite ! Imaginez un projecteur en haut a droite (toujours votre droite). Si cela peut vous aider, dessinez un soleil au crayon de papier, cela évite les incohérences au niveau des ombres et des lumières. Car comme vous le savez, l’un ne va jamais sans l’autre bien sûr !

Et du coup, comme présenté toute en haut sur le dégradé coloré plus foncé sur les bords et revenir avec une pression plus faible pour diluer le blanc et la couleur pour ne pas faire une grosse coupure de couleurs saccadées. Comme dans le crayon de couleur, nous n’avons pas à proprement parler « de blanc » comme à l’acrylique ou à l’huile. Tout comme l’aquarelle le blanc est la feuille ! Oui donc on utilisera le crayon de couleur blanc lorsque nous utiliseront une feuille de couleur ou bien même une feuille noire, cela se fait beaucoup ! Le mystère du crayon de couleur blanc dans nos boites à crayon de couleurs sont maintenant résolus.

Zones de lumières avec des crayons de couleur basiques

Zones de lumières avec des crayons de couleur basiques

Les couleurs de peau

Voilà c’est plutôt pas mal pour des crayons basiques ! Quand je dit basique je parle bien sûr des crayons de couleur que l’on trouve partout. Mais ce n’est pas fini ! Ce n’est que le début ! Nous allons peaufiner les détails au niveaux des couleurs de peau. Je précise qu’il n’y a eu aucune retouche numérique pour la peau c’est bien du orange avec une pression basse et légère si vous êtes a court de beige, le orange est votre ami ! La preuve en image mes chers amis ! Héhé !

Couleurs de peau avec des crayons de couleur basiques

Couleurs de peau avec des crayons de couleur basiques

Voilà j’ai rajouté un peu de rose et de rouge pour les joues et le contour des ombres oranges pour faire un petit mélange assez sympa ! Le rouge, c’est là où le sang est plus « visible », c’est pour ça qu’on en met sur les joues, sur le nez et sur le coup un peu. Cela fait plus « humain ». On peut comparer l’avant dernière image et cette image ! Le rouge redonne la vie !

 

Bonus : faire des décors

Bien évidement, vous pouvez l’appliquer sur plusieurs personnages de la teinte plus foncée à la plus claire. Vous pouvez aussi faire des décors avec cette technique de dégradé et vous pouvez pratiquement tout faire avec des crayons basiques ! Donc mon avis sur ces crayons est plutôt pas mal. C’est pas extra mais pas mal ! Le seul petit bémol est que le pigment n’est pas assez prononcé. Ce qui est assez difficile à partir jusqu’à l’extrême ! Oui car contrairement à d’autre matériaux de colorisation, les différentes couleurs sont minces (sauf si vous avez les 21649 crayons différents dans vos mallettes haha !).

Il est donc moins pratique de faire des mélanges de couleur contrairement à l’aquarelle ou d’autres médium. On peut en faire mais pas des trop complexes (exemple pour la couleur peau avec la couleur orange et la couleur rouge). Malgré cela, il est tout à fait possible de faire de beaux rendus si vous ne voulez pas faire énormément de nuance. Voici quelques mentions de colorisation faites avant et après le test.

Dessins avec des crayons de couleur basiques

Dessins avec des crayons de couleur basiques

Scoop : mon nouveau personnage pour ma BD !

Et une dernière pour la route : mon petit personnage de ma bande-dessinée ! Vous en serez plus très bientôt dans un prochain tutoriel ! C’est un projet sur lequel je travaille depuis déjà quelques années et je serais honoré de vous en parler dans de futurs articles et / ou podcasts sur le sujet !

Sera-t-il colorisé au crayon de couleur ? Haha peut être ! Ou pas ! Il y a tellement de techniques de colorisation ! Je vais les tester, vous les montrer et parallèlement choisir la meilleure façon de faire pour mon histoire ! Car le plus important est de trouver la meilleure manière de faire pour soi ! Comme on le dit souvent avec ma chère pote Espérance : “Il y a mille et une manière de bien faire les choses ! “.

Petit zoom sur le faciès d’un de mes personnages principaux

En conclusion

Il y a une manière de tester les couleurs avec un matériau pas cher et très pratique !

Je vous encourage vraiment à vous réconcilier avec cette petite boite au fond de votre tiroir de bureau. L’économie n’est pas un ennemi de l’artiste ! Oui, nous dépensons tous et toutes dans des matériaux chers, lorsque nous faisons des tests de couleurs. Il n’est pas nécessaire de prendre nos feutres à alcool à 5 euros pièce.

Et si… J’émettais une hypothèse : l’utilisation de plusieurs matériaux pour tous types de situations dans le dessin ? Du croquis “test” dans un carnet à l’illustration construit et finalisé pour un magazine par exemple ! Car nous n’avons pas forcément besoin de dépenser toute notre bourse d’artiste pour de l’encre qui coûte très cher pour des croquis de recherche.

Après, il s’agit de trouver une solution à la problématique qui est : « Peut-on dessiner pour pas cher ? » ! Allez à toute les dessineux et j’espère que ce petit test/tuto vous aura plus !

Personnage de la BD de Bax aka Bleu

Personnage de la BD de Bax aka Bleu